Les sélections au FIFF 2019

Plusieurs (anciens) étudiants et un professeur de l’INSAS sont sélectionnés au FIFF de Namur cette année 

Les courts-métrages de la promo 2019:

  • L’Isola dei sogni de Théo Degen (compétition nationale-FWB)
  • Le dragon à deux têtes de Páris Cannes (compétition nationale-FWB)
  • Mian/Visages de Paul Vincent de Lestrade (FIFF Campus)
  • Mother’s de Hippolyte Leibovici (compétition nationale-FWB et FIFF Campus)
  • Plaqué Or de Chloé Léonil (compétition nationale-FWB et FIFF Campus)

Le court et les longs-métrages d’anciens étudiants et d’un professeur:

  • Lola vers la mer de Laurent Micheli – 2019
  • Lucia en el limbo de Valentina Maurel – 2019
  • Ma vie en rose de Alain Berliner – 1997
  • Mon nom est clitoris de Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond – 2018
  • Overseas de Sung-a Yoon – 2019

Retrouvez tous les films projetés aux FIFF ici.

Prix Maeterlinck de la Critique 2019

Hier soir, anciens étudiants et professeurs de l’INSAS se sont largement distingués aux Prix Maeterlinck de la Critique

  • Prix Bernadette Abraté : Isabelle Pousseur (promo 1979)
  • Meilleur espoir masculin : Pierre Gervais (promo 2016) « Ce qui arrive » – m.e.s. Coline Struyf (promo 2006)
  • Meilleur espoir féminin : Sarah Grin (promo 2015) « Partage de midi » m.e.s Héloïse Jadoul (promo 2014)
  • Découverte : « Partage de midi » d’Héloïse Jadoul (promo 2014) 
  • Auteur : Angèle Baux-Godard (promo 2012) « L’empreinte du vertige »
  • Meilleur spectacle & Meilleure comédienne : « Final cut » de et avec Myriam Saduis (promo 1990)
  • Meilleur comédien : Hervé Piron (promo 2001) « Crâne » m.e.s Antoine Laubin et « Desperado »
  • Meilleur spectacle de danse : « The Great He-Goat » Cie Mossoux-Bonté avec, e.a. Candy Saulnier (promo 1994) et Yvain Juillard (promo 2007)
  • Meilleur spectacle Comédie – Humour : « Desperado » avec e.a. Eno Krojanker (promo 2001) et Hervé Piron (promo 2001)

Retrouvez le discours d’isabelle Pousseur ici

Palmarès détaillé

SWITCH de Marion Renard marque les esprits jusqu’aux USA

SWITCH de Marion Renard a remporté le Prix du Public à la première édition du festival « FLIQ : Films Lavished In Queerdom » à Portland, Maine, USA. Le film a aussi remporté les prix Best Director et Best Performance (pour la comédienne Nora Dolmans) au festival « Cinepocalypse » à Boston, USA ! Plus près de chez nous, le film a aussi remporté la Mention Spéciale du Jury au festival « Le Court en Dit Long » à Paris récemment.

Lors de sa première expérience sexuelle, une adolescente se découvre une troublante particularité. Une fable pop sur l’émergence de la sexualité et sur l’acceptation de soi.

« Présence/Absence des réalisatrices » : Prix de l’Université des Femmes

Le deuxième prix de l’Université des Femmes a été décerné à Alice Godart, étudiante de master Montage/Scripte, pour son mémoire intitulé Présence/Absence des réalisatrices. Son travail fait état des inégalités entre les hommes et les femmes dans le monde du cinéma belge et français: les femmes sont encore dramatiquement absentes des festivals, mal aimées de la critique et effacées de l’histoire du cinéma. Quand elles parviennent à faire des films, c’est avec des budgets et des salaires largement réduits. Le mémoire propose des actions concrètes de sensibilisation. L’INSAS est aussi consciente qu’elle a une responsabilité à assumer : les femmes sont, en effet, majoritairement absentes des filmographies étudiées à l’école et l’absence de leur regard a un impact direct sur les étudiant.e.s et les représentations qu’ils/elles reproduisent dans leurs travaux.

Chaque année, des étudiantes et étudiants présentent et défendent, au sein de l’ensemble des Universités, des Hautes écoles et des Ecoles Supérieures Artistiques en Fédération Wallonie-Bruxelles, des mémoires et travaux de fin d’étude traitant de questions relatives à l’égalité des femmes et des hommes. Depuis plus de 20 ans, l’Université des femmes récompense les meilleurs de ces travaux abordant une problématique «femmes» dans un esprit féministe.

Bande annonce – 100 ans du cinéma coréen

Pour l’anniversaire des 100 ans du cinéma coréen, l’INSAS et le Centre Culturel coréen de Bruxelles se sont associés pour réaliser une bande annonce célébrant cet évènement.

Les étudiants en 2ème année de Montage/Scripte de l’INSAS se sont plongés dans l’univers du cinéma coréen pour créer chacun une bande annonce. Le Centre Culturel coréen en a ensuite sélectionné une qui sera diffusée à partir de cet été pendant les festivals et évènements célébrant cet anniversaire.

La bande annonce d’Héloïse Van Asbroeck sélectionnée par le Centre Culturel coréen :

Ainsi que celle de Simon Bart, autre « coup de coeur » du jury

Exercice réalisé par les étudiants de 2ème année Montage/Scripte de l’INSAS : Clara BAGNI, Simon BART, Pauline DEVILLERS, Lara EL NEMER, Sara KAMIDIAN, Corentin LE COZ-POCHARD, Elizabeth MATHEWS, Anaïs MATTENET, Emma MEYER, Clara TASSIER, Héloïse VAN ASBROECK. Exercice dirigé par France DUEZ. Post-production et mixage : Gilles BISSOT et Aurélien LEBOURG

Montage des films de fin d’études des étudiants de la SKDA-Hanoi à l’INSAS

L’INSAS a le plaisir d’accueillir du 19 avril au 27 mai, cinq étudiants de l’Académie du Théâtre et du Cinéma de Hanoi (SKDA), pour le montage de leurs films de fin d’études.

Cette édition des expertises pédagogiques s’est étalée sur trois ans et vise à suivre et former un groupe d’étudiants sélectionnés de commun accord par la SKDA et l’INSAS. Durant la période 2016-2018, des professeurs de l’INSAS se sont rendus à Hanoi afin de former les étudiants à la réalisation de films documentaires et de fictions. En 2019, 5 étudiants vietnamiens ont alors été invités à réaliser le montage de leurs films de fin d’études à l’INSAS où ils sont accompagnés par des étudiants et professeurs de l’école.

Les expertises pédagogiques sont réalisées dans le cadre du « Soutien à la formation aux métiers de l’audiovisuel » de Wallonie-Bruxelles International et sont encadrées par les professeurs Rogier Van Eck, Rob Rombout et Harry Cleven.

Photos Rogier Van Eck

Les diplômés de l’INSAS à Cannes

Du 14 au 25 mai se déroulera la 72e édition du Festival de Cannes, au Palais des Festivals, à Cannes. Cette année, 21 films en lice seront projetés avec pour objectif de décrocher la Palme d’or. Mais d’autres événements auront lieu en marge de la Sélection officielle, et à cette occasion, plusieurs de nos diplômés auront l’occasion de faire parler d’eux.

Focus CoPro’ – « La Belle Vie » de Faustine Cros

« La Belle Vie (Beautiful Life) »
Projet de premier long métrage de Faustine Cros, sélectionné à la 2e édition de la Focus CoPro’ du Festival de Cannes – Cannes Court Métrage

Cannes Court Métrage vient tout juste de publier la liste des 7 projets sélectionnés pour participer au Focus CoPro’, l’espace du Festival de Cannes réservé à la présentation des projets de premiers long métrages de jeunes cinéastes. Parmi ceux-ci figure « La Belle Vie (Beautiful Life) », projet de documentaire de Faustine Cros, diplômée 2016 du Master Montage-Scripte, et produit par Dérives – Julie Frères.

Le Focus CoPro’ prévoit notamment une séance de pitch le mardi 21 mai, organisée par le Short Film Corner du Festival de Cannes et destinée à faire le lien entre la création et l’industrie du film.

58e Semaine de la Critique – « The Unknown Saint » de Alaa Eddine Aljem, et « Lucia en el limbo » de Valentina Maurel

En parallèle de la sélection officielle, de jeunes réalisateurs et réalisatrices seront en compétition du 15 au 23 mai, lors de la 58e édition de la Semaine de la Critique.

En effet, depuis 1962, le Syndicat français de la Critique de Cinéma part à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique, en mettant à l’honneur les premiers et deuxièmes longs ou courts métrages de ces jeunes réalisateurs et réalisatrices. De grands noms du cinéma international ont notamment été révélés à l’occasion de la Semaine de la Critique.

Parmi les réalisateurs sélectionnés cette année, nous retrouvons deux diplômés en Réalisation de l’INSAS, qui défendront leur travail devant le jury composé de professionnels de la Critique. Alaa Eddine Aljem présentera « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » dans la catégorie Longs métrages, tandis que dans la catégorie Courts métrages, Valentina Maurel présentera « Lucía en el limbo ».

  • Alaa Eddine Aljem

Né à Rabat, au Maroc, Alaa Eddine Aljem étudie le cinéma à l’ESAV Marrakech avant de rejoindre l’INSAS, à Bruxelles. Il s’inscrit en Master Cinéma – Réalisation, dont il sera diplômé en 2011. Il travaille pour le cinéma et la télévision comme scénariste et assistant réalisateur, puis il co-fond une société de production, « Le Moindre Geste ». Alaa réalise plusieurs court-métrages, dont « Les Poissons du Désert » en 2015, qui remporte de nombreux prix. « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » est son premier long métrage.

« The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »
Long métrage de Alaa Eddine Aljem, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »

  • Valentina Maurel

Valentina Maurel, de nationalité franco-costaricienne, s’inscrit dans la section Cinéma – Réalisation de l’INSAS, dont elle est récemment diplômée, en 2017. Valentina réalise « Paul est là », son film de fin d’études, pour lequel elle reçoit le Premier Prix de la Cinéfondation au Festival de Cannes 2017. Il sera ensuite sélectionné dans de nombreux festivals. « Lucía en el limbo » est son deuxième court-métrage.

« Lucia en el limbo »
Court métrage de Valentina Maurel, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « Lucía en el limbo »

Nous leur souhaitons le meilleur des succès !

Quelques lauréats d’avril

Ces dernières semaines, plusieurs étudiant.e.s et diplômé.e.s ont été remarqué.e.s en dehors de nos murs. En voici une liste non-exhaustive !

  • Théâtre

Depuis 2014, l’Office fédéral de la culture de la Suisse décerne chaque année cinq « Prix suisses de Théâtre » pour des personnes ou des institutions qui ont contribué à la diversité de la création théâtrale suisse. Cette année, le Jury fédéral du théâtre a désigné des lauréates et des lauréats qui agissent au croisement de différents champs artistiques des arts de la scène, dépassant les cloisonnements entre les disciplines et les métiers traditionnels du théâtre.

François Gremaud « 2b company », a remporté l’un des cinq Prix suisses de Théâtre 2019. François Gremaud est comédien et metteur en scène, et diplômé en 2002 en Théâtre-techniques de diffusion de la culture et techniques de communications sociales.

  • Audiovisuel

Tout d’abord, les membres du jury du 37e Brussels International Fantasy Fantastic, Thriller and Science Fiction Film Festival (BIFF), ont décerné trois prix à « Switch », film de fin d’études de Marion Renard, étudiante en Master Cinéma Réalisation. Son court-métrage, qui concourrait dans la catégorie National Short Film Competition, a remporté le Youth Award, le BeTV Award, ainsi que le FeDex Award.

Remise du prix « Youth award » à Marion Renard et son équipe, pour son film de fin d’études « Switch ».
© 37th BIFFF – Du Buisson Arthur

Ensuite, lors du 22e Valence Scénario, Festival international des Scénaristes, deux étudiants du Master Cinéma Réalisation se sont distingués. En Compétition Écrans, Joséphine Jouannais a remporté l’Encrier de cristal de la Meilleure oeuvre audiovisuelle pour son regards croisés « Elezioni ». David Noblet, lui, remporte l’Encrier de cristal de la Meilleure musique originale pour son film de fin d’études « Le goût framboise ».

Enfin, en clôture du Brussels Short Films Festival 2019, le Prix national du public a été remis à Valéry Carnoy, étudiant en Master Cinéma Image. Son film de fin d’études « Ma planète » concourait en catégorie Next Generation.

Nous adressons nos vives félicitations à toutes et tous !

Nick Hannes

Projection de photographies et conférence.

Nick Hannes est un photojournaliste belge né à Anvers en 1974. Diplômé du KASK et après avoir travaillé pendant plusieurs années dans la presse, il s’engage depuis 2006 uniquement dans des projets documentaires personnels. Ses photographies, emplies de métaphores, d’ambiguïté et d’ironie visuelle comportent une forte composante sociale et politique.
Il a publié trois livres ( Red Journey en 2009 sur la transition post-soviétique, The Continuity of Man en 2014 où il explore la condition humaine dans 21 pays autour de la Méditerranée et récemment Garden of Delight, qui dénonce la globalisation extrême dans la ville de Dubai). Lauréat de nombreux prix dont le Magnum Photography Award et le Zeiss Photography Award, il a exposé à travers le monde et enseigne également la photographie au KASK.

Dubai, United Arab Emirates, September 20, 2016 Dead end desert road

Al Qudra Desert. September 20, 2016

Ce jeudi 2 mai à 18h à l’INSAS, Rue Thérésienne 8 à 1000 Bruxelles.

Entrée libre.

Conférence Cinematography in Progress

La 3ème Conférence internationale sur l’enseignement et la recherche sur la cinématographie, organisée par le RITCS et l’INSAS, en association avec l’Université de Lusofona au Portugal, s’est déroulée les 4, 5 et 6 avril à Bruxelles.

Pendant ces 3 jours, les directeurs de la photographie, les enseignants et les professeurs de cinéma du monde entier ont été invités à participer aux tables rondes proposées sur les sites des deux écoles bruxelloises.

Un aspect clé de la conférence a été de discuter des tendances actuelles en matière d’Image et, dans un contexte plus large, de narration visuelle des films de fiction et de la manière dont celles-ci devraient être appliquées au futur enseignement dans les écoles de cinéma et autres établissements d’enseignement. L’accent a été mis sur le lien entre les méthodologies de recherche sur l’Image et son enseignement.

Retrouvez le compte-rendu de la conférence ici

La conférence a été soutenue par ses partenaires ; Imago, European Federation of Cinematographers, SBC, The Belgian Society of Cinematographers et également par Mediarte,  Screen Brussels, l’IAD

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rencontres (im)productives #3 L’Artiste-Producteur

Quelle est la réalité d’un artiste-producteur ?

Avoir une première idée, y croire, structurer, communiquer, écrire, convaincre des partenaires, budgéter, gérer les plannings, faire les conventions, y croire, écrire, mettre en scène, jouer, faire des contrats, diffuser… L’artiste qui produit, le producteur qui crée, pour ceux qui dans leur travail portent les deux casquettes, par nécessité ou par obligation, la liste des tâches est infinie. Quelle est la réalité d’un artiste-producteur ?

Par le spectre des expériences de Sara Amari (Thank you for coming), Camille Grange (Art&ça) et de Valentin Demarcin (Intriquée), les étudiants traverseront trois univers et perspectives qui iront de la rue aux grandes salles en passant par les cabarets, du jeune public au théâtre social en passant par le in situ pour discuter comment chacun de ces artistes a pris à bras le corps les réalités du secteur et du monde qui les entouraient.

Jeudi 4 avril 2019 de 18h30 à 21h.
INSAS Site Rabelais 1 Rue Jules Bouillon 1050 Ixelles

En savoir plus

Magritte 2019 – Les lauréats sont…

La cérémonie de ce samedi 2 février a dévoilé le palmarès de cette 9ème édition des Magritte. Nous saluons chaleureusement l’ensemble des lauréats parmi lesquels

  • Lucie Debay (promo 2009)  – Meilleure actrice dans un second rôle pour Nos batailles
  • Arieh Worthalter (promo 2007) – Meilleur acteur dans un second rôle pour Girl
  • Sébastien Delloye  / Entre chien et loup – Meilleur film étranger en coproduction pour L’homme qui tua Don Quichotte et The happy prince
  • Benoit Biral  – Meilleur son pour Laisser bronzer les cadavres 
  • Isabelle Truc / Iota Production – Meilleur film pour Nos Batailles de Guillaume Senez
Retrouvez tous les lauréats sur lesmagritteducinema.com