Actuellement

Prolongation appel à candidatures – Formation à l’Ecriture de Séries 22-23

L’appel à candidatures de la quatrième édition de la Formation à l’Ecriture de Séries est encore ouvert !

L’appel est exceptionnellement prolongé jusqu’au 4 septembre.

Vous pouvez envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse e-mail fiest@insas.be

Les candidat.e.s devront être titulaires au minimum d’un diplôme de premier cycle (Bachelier) ou faire preuve d’un minimum de 4 années d’expériences professionnelles (VAE), montrer une grande motivation à l’écriture de séries et, en tant que langue principale d’enseignement, une très bonne maitrise du français.

Un jury délibératoire sera chargé de la sélection des 9 candidat.e.s.

Téléchargez l’appel à candidature ici

Production de fin d’études 2022 – Master Interprétation dramatique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour en images sur la production de fin d’études des étudiant.e.s du Master Interprétation dramatique : “Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux”

Texte : Noëlle Renaude
Mise en scène : Guillemette Laurent

Avec : Juliette Ban, Julien Beckers, Marguerite Boyer, Madeleine Camus, Gaëtan Charbonnier-Hoffmann, Ibrahima Diokine Sambou, Hippolyt Doucy, Timothée Journot, Maëlle Kalis, Laura Moreno, Louise Moret, Jean Schatz, Aurianne Servais, Isaac Van Dessel

Master Théâtre Mise en Scène et Ecriture – OUTSAS 2022 (#3)

Du 28 au 30 juin, l’INSAS vous invite à découvrir les projets des étudiantes des Masters Mise en scène et Ecriture

Master Théâtre et Technique de Communication – Mises en scène

  • Fleur de Fesse de Selma Raphard

UN fesse CABARET fesse ONIRIQUE fesse EN TOUT GENRE.
On est samedi ce soir le Roi la Reine les Fous et le p’tit ange sont venus chez moi pour me serrer la pince.

Acteur.rice.s : Céleste Galliot-Dollet, Circé Freyens, Coralie Lansier, Lilith Knockaert
Artistes technicien.ne.s : Adèle Evans, Valentine Monserand, Eric Morel, Margot Dufeutrelle

Horaire : 19h00 – en même temps que Adieu les murs de Salomé Defaut

  • PLAY (Plaies) de Clara Bellemans Moya

Une équipe. Un plateau. Des corps, des mots, de la vitesse, des crampes, du cri de bord de scène et de bord de terrain, des cœurs tapageurs sous les peaux, du muscle dans les shorts, des accélérations, de la sueur, de l’écoute, du ‘ensemble’, Ca s’adresse aux pères, sans qui le foot ne se serait pas transmis. Ça parle mal, ça parle fort, ça a des larmes dans les yeux quand ça gagne, si ça applaudit.

Une traversée existentielle entre niaque et relâche, avec fils et filets tendus entre terrain et espace de jeu, coulisses, vestiaires et surface de feu.

Comment passer par le foot pour dire à quel point tu m’as manqué, Papa, pour tenter de me rapprocher de toi.

Acteur.rice.s : Vadim Bellemans, Aubin Manoka, Ashley Martin, Sasha Martelli, Davide Meraviglia, Emma Seine, Tara Veyrunes
Artistes technicien.ne.s : Mariana Blanc Moya, Manon Petitpretz, Ijjou Ahoudig

Horaire : 20h00 – en même temps que Where is the F***ing kitchen ? de Alexandra Bouron

  • Happiness Island de Ludmilla Reuse

Happiness Island est une émission de Théâtre-Réalité immersive dans le cadre de laquelle vous serez invité.e.s à participer. Il est possible que nous nous adressions à vous directement. Il est possible que nous vous invitions à monter sur le plateau. Il est possible que vous soyez prêt.e.s à tout pour gagner.

N’oubliez pas :
« C’est une crainte vaine et sans objet que celle qui est produite par l’attente d’une chose qui ne cause aucun trouble par sa présence. » (Epicure)

Acteur.rice.s : Julien Beckers, Sarah Cuny, Jordan Deschamps, Clarina Sierro
Artistes technicien.ne.s : Noam de Crombrugghe, Ijjou Ahoudig, Henri Beugnet, Eliot Ratinaud, Sarah Cuny, Florent Lanquetin, Laura Wolf, Céleste Dollet-Galliot, Mounir Benchara

Horaire : 21h00



Master Ecriture – Mises en lecture

  • Adieu les murs de Salomé Defaut

« Il y a ce mot qui revient souvent dans mon esprit qui se répète de plus en plus
Ça a l’air plutôt doux pas très violent comme mot Déconstruction
Moi j’appellerais ça plutôt Éclatement Destruction Saut dans le vide
quelque chose qui ressemble plus à Irruption volcanique par exemple
ou Tremblement de terre
Parce que c’que ça signifie vraiment c’est remettre tout en question
chaque chose une par une deux par deux cent par cent
Tout est bouleversé Dévasté Plus rien a de sens
C’est compliqué une déconstruction
C’est compliqué aussi de savoir quoi garder »


Des murs qui tombent, des meubles qui se détruisent. Ce n’est pas l’histoire d’une chambre qui se déconstruit mais celle d’un couple qui n’arrive pas à voir que c’est fini.

Lu par Maëlle Kalis, Eva Papageorgiou, Arthur de Clermont
Mise en lecture : Margot Dufeutrelle
Aide à la mise en lecture : Jonathan Kibani

Horaire : 19h00 – en même temps que Fleur de Fesse de Selma Raphard

  • Where is this F***ing kitchen ? de Alexandra Bouron

Petit à petit, la vie passe, certains souvenirs restent, d’autres s’en vont.
Pourquoi tel souvenir plutôt que tel autre ? Quels sont les moments qui nous marqueront le plus ? Comment évolueront-ils ? Est-il possible de garder ses souvenirs « intacts » ? A force de toujours accumuler des connaissances, me restera t-il de la place pour retenir ce qu’à tout prix je ne veux pas oublier ? Est-ce qu’un jour on pourra se dire « j’ai vécu tout ce que je voulais vivre » ou est-ce qu’on aura toutes et tous déjà perdu la tête ?
Ces questions traversent ce texte dont Brian est le centre. Parmi des cartons qui s’animent et certaines figures familières, nous sommes plongé.e.s dans la vie et la perte de mémoire de Brian.

Lu par Auriane Servais, Timothée Journot, Valentine Monserand, Alexis Hubert-Demoulin, Kalya Barras, Rubens Bourely
Mise en lecture : Henri Beugnet
Aide à la mise en lecture : Jonathan Kibani

Horaire : 20h00 – en même temps que Play (plaies) de Clara Bellemans Moya

Adresse :

INSAS – 153 Rue Emile Féron 1060 Bruxelles (site Taylor’s Factory)

STIB Métro 2 & 6 – Porte de Hall / Tram 81 Arrêt Bethléem / Bus 48 Avenue du Roi

Projection Master Cinéma – OUTSAS 2022 (#2)

Le Kinograph accueillera le lundi 27 juin la projection des films documentaires “Regards Croisés” et des Films de Fin d’Etudes.

12h : Regards Croisés

Vertige des plaines – Moana Son et Hugo Willocq (Tchéquie)
Fortunes de mer – Elisa Mezquita et Armelle Fouat (France)

Films documentaires réalisés dans le cadre du Programme d’échange “Regards Croisés” via lequel les étudiant·e·s tournent un court métrage à l’étranger. 

13h : Films de Fin d’Études

Journal d’une solitude sexuelle – Nina Alexandraki
Tous les oiseaux ne savent pas voler – Hélène Dereppe
L’apatride – Tawfik Sabouni
Entracte 15 minutes
Une sieste – Jialai Wang
Translucide – Lucien Lepoutre
A l’ombre de chez soi – Amina Hadji

Les Films de Fin d’Études sont des courts métrages réalisés par les étudiant·e·s en dernière année de Master. Ces films représentent l’aboutissement de leur formation à l’INSAS et constituent une vitrine personnelle de leur savoir-faire pour leur arrivée dans la profession.

16h30 : Images de Fin d’Études

Présentation des travaux des étudiant·e·s du Master Image : Armelle Fouat, Antoine Guerci, Samuel Maurer, Elisa Mezquita, Charlie Nazmjou, Romain Torbeyns, Félix Verhaeghe, Hugo Willocq.

Dans la continuité des exercices de Bachelier, les étudiant.e.s en Master Image réalisent une séquence sur base d’une bande son de leur choix. En une journée de tournage, iels mobilisent tous les acquis de leurs années de formation pour aboutir à un projet qui soit d’un niveau professionnel.

27 juin 2022 – 12h00
Au Kinograph – avenue de la Couronne 227, 1050 Bruxelles


OUTSAS  3 rendez-vous
#1 | 14 au 18 juin • Production Fin d’Etude • Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux – Master Interprétation Dramatique
#2 | 27 juin • Projection Regards Croisés et Films de Fin d’Etudes – Master Cinéma
#3 | 28 au 30 juin • Lectures et Mises en scène – Master Théâtre et Écriture

L’INSAS au Théâtre National Wallonie-Bruxelles – OUTSAS 2O22 (#1)

Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux

Et si la meilleure manière de raconter une vie était la somme de toutes les rencontres qui la compose? Et si un voisin envahissant, le désir de posséder un chien d’une femme aimée, ou la correspondance avec un amour impossible en disait plus sur soi que soi-même?
Dans Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex roux, c’est par une constellation d’environ 2000 personnages que Noëlle Renaude nous présente Alex Roux. Ce feuilleton théâtral tinté d’humour noir aborde l’entièreté d’une vie à l’orée de sa fin : les comptines d’enfance, les histoires d’amour, la mort, et tout ce que l’on peut trouver au milieu. Sur scène, cernés par les mots des autres, 14 acteur.ice.s interprètent ce monologue qui, le temps de quelques soirs, n’en est plus un.

Production de fin d’études du Master Interprétation dramatique

Texte : Noëlle Renaude
Mise en scène : Guillemette Laurent

Avec : Juliette Ban, Julien Beckers, Marguerite Boyer, Madeleine Camus, Gaëtan Charbonnier-Hoffmann, Ibrahima Diokine Sambou, Hippolyt Doucy, Timothée Journot, Maëlle Kalis, Laura Moreno, Louise Moret, Jean Schatz, Aurianne Servais, Isaac Van Dessel

Equipe technique : Assistanat à la mise en scène Henri Beugnet, Alba Porte Scénographie Louis Viste Costumes Enora Sbille Lumières Ijjou Ahoudig & Sarah Cuny Son Mariana Blanc Moya & Henrique Pizarro Production et Communication Lila Deketelaere & Davidia Mathieu

Equipe pédagogique : Adaptation et mise en scène Guillemette Laurent
Scénographie Christine Grégoire Costumes Fabienne Damiean Lumière Laurence Halloy Son Brice Cannavo Régie Générale Nicolas Sanchez Communication Meryl Moens Coordination Ledicia Garcia Production Michel Van Slijpe

Crédit visuel : Mike McQuade, couverture du livre de Letters to the Sons of Society: A Fathers Invitation to Love, Honesty, and Freedom.

14 > 18 juin à partir de 19h – Théâtre National

Spectacle en 2 parties – Durée globale 3h.
19:00 : Lectures performées. Déambulation libre dans le Théâtre National – Entrée libre
20:15 : Représentation au Studio – Réservation gratuite indispensable


OUTSAS  3 rendez-vous
#1 | 14 au 18 juin • Production Fin d’Etude • Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux – Master Interprétation Dramatique
#2 | 27 juin • Projection Regards Croisés et Films de Fin d’Etudes – Master Cinéma
#3 | 28 au 30 juin • Lectures et Mises en scène – Master Théâtre et Écriture

Appel à projets FRArt 2023

Le Fonds de la Recherche en Art (FRArt) permet de financer des projets de recherche en art menés par des artistes-chercheurs à titre individuel ou collectif, en dehors de tout doctorat, validés par une ou plusieurs Écoles Supérieures des Arts (ESA).

L’évaluation de la recherche artistique se fait en deux étapes :

  1. par des experts mandatés par les Écoles supérieures des Arts (ESA) pour chaque projet (étape 1),
  2. par un Comité artistique international pour l’ensemble des projets validés par les ESA (étape 2).

Nous vous invitons donc à prendre contact suffisamment tôt avec l’ESA de votre choix afin de connaître ses modalités de candidatures correspondant à l’étape 1 de la sélection.

Si vous souhaitez introduire votre projet auprès de l’INSAS, votre dossier doit être envoyé avant le lundi 31 octobre 2022 par e-mail à Lauren Nancelle – Service des Relations Extérieures :  lauren.nancelle@insas.be

Vous trouverez toutes les informations concernant l’appel dans le mini-guide et le règlement sur le site du FRS-FNRS en suivant ce lien

Nous vous rappelons que le comité artistique sera particulièrement attentif :

  • à la cohérence artistique du projet de recherche ;
  • aux enjeux artistiques, scientifiques, éthiques,  politiques ou sociaux du projet de recherche ;
  • aux conditions de faisabilité et de réalisation de la recherche proposée ;
  • à l’adéquation du budget et du plan de financement prévisionnels ;
  • à la qualité de l’ensemble de l’œuvre de l’Auteur.e ou à son potentiel.

A/R asbl continue pour sa part de s’occuper de la dissémination des recherches au moyen de son site et de sa revue.

Séminaire danse 2022 – Master 1 Interprétation dramatique

 

Retour en images sur le séminaire Danse “Remue-ménage dans une salle de bal” sur le quatuor de Beethoven n°1, 2ème mouvement.

Les étudiant.e.s ont travaillé sur la dualité des sentiments au sein d’un couple et le basculement de l’un vers l’autre. Après un brainstorming sur le sujet, une liste d’opposés a été établie : attraction / rejet, dépendance / indépendance, tendresse / agression, harmonie / discordance.

Il n’y avait pas d’exclusivité de couple au sein de l’exercice; pour chaque nouvelle matière, il fallait changer de couple afin de garantir la rencontre avec un autre corps, une autre énergie et faire émerger des couples de tous les genres.

L’objectif de l’exercice était d’écrire une chorégraphie qui permettait à chacun.e d’incarner un personnage par l’expression corporelle au travers de ce qui se joue dans une salle de balle : séduction, concurrence, jalousie, politesse et fausse politesse, etc.

Exercice dirigé par Nadine Ganase pour la classe de première année du Master Interprétation dramatique – 2022.

Magritte 2022 – Primé.e.s

Meilleur court métrage documentaire 

 Le Magritte du Meilleur court métrage documentaire est attribué à « Mother’s » d’Hippolyte Leibovici, produit par l’INSAS.

Meilleure actrice

Le Magritte de la Meilleure actrice est attribué à Jo Deseure pour « Une vie démente ».

Meilleur son 

Le Magritte du Meilleur son est attribué à Mathieu Cox, Corinne Dubien, Thomas Grimm-Landsberg et David Vranken pour « Un monde ».

Félicitations aux équipes des films !

Séminaire danse 2021 – Bachelier 2 Théâtre et Technique de Communication

Retour en images sur le séminaire Danse “Statues vivantes” et la violence dans l’art de la Renaissance dirigé par Nadine Ganase pour la classe de deuxième année du Bachelier Théâtre et Technique de Communication – décembre 2021.

Les étudiant.e.s ont ici pour consigne de se baser sur des peintures de la Renaissance et en particulier la violence des scènes de batailles et de les transformer en leur contraire (compassion, amour, tendresse) pour construire des statues vivantes. Les statues se disloquent ensuite par un balancement collectif – l’écoute des corps pour arriver à un mouvement d’ensemble est primordiale, plusieurs corps faisant un corps. Un travail de l’unisson et du canon.

S’enchaîne ensuite une chorégraphie à l’esprit de West Side Story où deux gangs s’affrontent, se narguent: c’est l’amour/haine où la dimension théâtrale doit être présente.

À partir du matériel ainsi créé, les étudiant.e.s doivent respecter un ordre de déroulement et porter une attention au rythme et à la durée de chaque partie, avec la liberté d’injecter de nouveaux éléments ou de modifier le matériel de base.

Magritte 2022 – Nominations

Les diplômé.e.s et professeur.e.s de l’INSAS nominé.e.s aux Magritte :

Meilleur film

“Adoration” de Fabrice du Welz

Meilleure réalisation

Fabrice de Welz pour “Adoration”

Meilleur documentaire

“Ma voix t’accompagnera” de Bruno Tracq

Meilleur court métrage documentaire

“Mother’s” de Hippolyte Leibovici (INSAS 2019)

Meilleur court métrage de fiction

“L’enfant Salamandre” de Théo Degen (INSAS 2020)
“Titan” de Valéry Carnoy

Meilleur scénario

Joachim Lafosse, Pablo Guarise, Anne-Lise Morin, Lou du Pontavice et Chloé Léonil pour “Les intranquilles”

Meilleure actrice

Lucie Debay, Jo Deseure pour “Une vie démente”

Meilleur acteur

Bouli Lanners pour “Cette musique ne joue pour personne”
Arieh Worthalter pour “Serre moi fort”

Meilleur son

Mathieu Cox, Corinne Dubien, Thomas Grimm-Lansberg et David Vranken pour “Un monde”
Lou Mormont pour “Ma voix t’accompagnera”

Meilleur montage

Marie-Hélène Dozo pour “Les intranquilles”

Félicitations aux équipes !

Retrouvez toutes les nominations sur le site des Magritte.

Séminaire Nadine Ganase – Bachelier 2 Interprétation dramatique

Retour en images sur le séminaire en 7 séances dirigées par Nadine Ganase pour la classe de deuxième année du Bachelier Interprétation dramatique – 2021

 

À travers des exercices d’improvisation et de composition, les étudiant.e.s ont exploré et pratiqué 7 objectifs :

1. La prise de conscience de la relation avec son espace personnel et celui de l’espace scénique.
2. La prise de conscience de la relation avec son espace personnel et les autres participant.e.s.
3. Pouvoir créer des relations non-verbales avec les autres.
4. Avoir une vision de l’ensemble de l’espace tout en étant dedans.
5. Pouvoir agir instantanément en faisant des choix pertinents.
6. Comprendre les notions de l’avant et l’arrière-plan, le contrepoint, le point focal, la répétition et le miroir.
7. Pouvoir différencier les différentes composantes du rythme et ses qualités de mouvement :

– Impulse
– Impact
– Swing
– Rebond
– Continu
– Arrêt
– Pause
– Accélération, décélération

Avec peu on peut faire beaucoup – quatre positions de base (debout, assis, à genoux et couché) avec un paramètre en plus : proximité et distances, les combinaisons sont infinies. Nous avons renforcer ces relations en ajoutant le regard, le toucher, entourer l’autre, s’appuyer sur l’autre, donner son poids un peu, complètement. Nous avons aussi mis quelques règles (contraintes) pour trouver la liberté.

Pour découvrir les autres vidéos de l’exercice, cliquez ici.