Gare du Luxembourg de Anne Lévy-Morelle – CINEMATEK

En 1986, Anne Lévy-Morelle réalisait son film de fin d’études “Gare du Luxembourg“.

En 2020 il est remasterisé par Marie Merlant, étudiante en Master Image à l’INSAS.

Vous pourrez le (re)découvrir à la CINEMATEK le mercredi 8 décembre à 21h dans la salle Ledoux. La projection aura lieu en présence de la réalisatrice.

Deux inconnues se rencontrent dans une gare, en face de tous les possibles. Il faudra choisir… Mais choisir, c’est renoncer.

Anne Lévy-Morelle est diplômée de la section Réalisation à l’INSAS et a réalisé entre autres : “Le rêve de Gabriel”, “Sur la pointe du coeur”, “Manneken Pis, l’enfant qui pleut”, et “Casus belli”.

Image imposée II “Bridge of Spies” – Cursus Image 2021

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Galerie Photo

Les étudiant·e·s de B3 Image réalisent la transposition cinématographique d’une séquence de film en reproduisant au détail près l’ensemble des éléments qui composent l’image : cadre et perspective, reproduction des atmosphères lumineuses, fabrication du décor et des accessoires (couleurs, textures et rendu des matières), costumes et maquillage, etc. Le tout filmé à la fois sur support argentique (35mm) et numérique (4K Raw), afin d’approfondir la maitrise de ces filières respectives. Cette année, le choix s’est porté sur une séquence du film Bridge of Spies (2015 – réalisateur : Steven Spielberg ; chef opérateur : Janusz Kaminski).

Retour en images.

Etudiants : Théo Campé, Jacques Caudrelier, Heida Fridriksson, Ulysse Gilbert-Castel, Alexandre Krajewski, Grégoire Léon-Dufour, Marie-Sarah Piron, Margot Rondia, Romuald Thomas, Jade Vervloet.

Avec le comédien Alain Strepman, Florence Thonet au maquillage, et l’aide précieuse de Hélène Kufferath du centre Scénographie de l’INSAS, sous la direction de Serge Hannecart. Novembre 2021

L’INSAS soutient la campagne “CharactHer”

La campagne CharactHer est un projet initié par la Commission européenne via MEDIA Creative Europe, en partenariat avec le Collectif 50/50 depuis le Festival de Cannes 2021. Elle vise à démystifier les stéréotypes selon lesquels certains secteurs du cinéma sont encore perçus comme majoritairement « masculins ».

Aujourd’hui encore, l’égalité des sexes est loin d’être atteinte dans de nombreux métiers de l’Audiovisuel. Certaines professions sont encore considérées comme « masculines » et donc inaccessibles par une frange de la population. Il est donc devenu essentiel de mettre en avant des rôles modèles inspirants afin de favoriser l’accès à ces métiers par tout type de profils.

Au travers de portraits-vidéo, la campagne vise à mettre en lumière des professionnelles européennes d’origines variées afin de promouvoir et de rendre visible un vaste panel de professions, de représenter la diversité culturelle de l’Europe et d’encourager les générations à venir à considérer ces carrières.

Envie de découvrir ces portraits de femmes inspirantes ? Nous vous donnons rendez-vous chaque semaine sur les réseaux Facebook et Twitter de l’école où nous partagerons ces vidéos, à l’image de ce premier portrait, celui d’Uèle Lamore, compositrice de musique de film.

FIFF Namur 2021 – Prix de nos diplômé.e.s

Comme chaque année, l’INSAS était présent au Festival International du Film Francophone de Namur. Voici les sélections et prix des films de nos diplômé.e.s. Félicitations aux équipes !

Compétition du Court

L’Enfant salamandre de Théo Dégen (2020)

Prix du Jury Coup de Coeur Belge

INSAS 2020

Titan de Valéry Carnoy (2018)

Prix BeTV – Prix off Courts métrages

Hélicotronc – Punchline Cinéma 2021

Les punaises de Lisa Sallustio (2017)

Prix du Public – Prix off Courts métrages

La fémis 2020

Compétition officielle

La mesure des choses de Patric Jean (1996)

Mention Spéciale du Jury

Iota Productions 2021

Compétition 1ère oeuvre de fiction

Aya de Simon Coulibaly Gillard (2015)

Prix Cinevox – prix off Longs métrages

Prix de la Meilleure Interprétation pour Marie-Josée Degny Kokora

Michigan Films 2021

Place au doc belge !

Les mots de la fin de Gaëlle Hardy (2005) et Agnès Lejeune

Prix du Public – prix off Longs métrages

Les Films de la Passerelle 2021


Découvrez l’ensemble du Palmarès sur le site du FIFF.

Reportage sur le Master Danse et pratiques chorégraphiques

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis cette rentrée académique, l’INSAS déploie un nouveau master en Danse et pratiques chorégraphiques, ce qui marque la création de la première formation en Danse en Fédération Wallonie Bruxelles. Ce master est le fruit d’une collaboration inédite entre l’INSAS, L’ENSAV La Cambre et Charleroi danse, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le cursus s’est construit à la croisée des atouts de chacun des partenaires pour d’inventer une formation en prise avec les enjeux et l’actualité artistique de tout un secteur.

La RTBF est allée à la rencontre des 11 étudiant.e.s qui ont rejoint ce cursus, lors de leur première semaine de cours, sous la direction de Marc Iglesias et Daniel Linehan. Le reportage est à découvrir sur Auvio (à 26’34).

Bandes-annonces Roberto Rossellini et René Clément – Fema 2021

À l’occasion de la 49e édition du Festival La Rochelle Cinéma (Fema), les étudiant.e.s de B2 montage/scripte de l’INSAS (promotion 2020 et 2021) ont réalisé cinq bandes-annonces : trois pour la rétrospective sur Roberto Rossellini et deux pour la rétrospective sur René Clément.

Découvrez ci-dessous deux d’entre elles ; l’ensemble des bandes-annonces est à découvrir sur le site du Fema et également sur Viméo

 

Exercice Danse 2021 – Bachelier 2 Interprétation Dramatique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Retour en images sur deux exercices dirigés par Nadine Ganase pour la classe de deuxième année du Bachelier Interprétation dramatique – 2021

Exercice sur le rythme
Une chorégraphie sur Les quatre saisons de Vivaldi. Le travail rythmique consiste à maintenir la pulsation, marquer le temps fort, le temps faible et compter la durée. Il s’agit aussi d’habiter les différentes caractéristiques de la musique, sa qualité sauvage, glaçante, pressante.
Exercice d’improvisation et composition
Une chorégraphie sur les relations non verbales avec les autres et le développement du geste personnel à partir d’improvisations sur le thème du désir et la séduction.

L’enfant salamandre de Théo Dégen remporte le Premier Prix de la Cinéfondation 2021

L’enfant salamandre, le Film de Fin d’Etudes de Théo Degen (promo 2020) remporte le Premier Prix de la 24ème édition de la Cinéfondation à Cannes.

À 15 ans, Florian pense pouvoir communiquer avec les morts par l’intermédiaire du feu. Cette obsession en fait la risée de son village, perdu dans la campagne belge. Un jour, à force de s’entendre dire qu’il est un monstre, Florian en devient un.

 
1er assistant Réalisation : Mehdi Pierret
Production : Clément Alibert
Régie générale : Léa Noël Lefebvre
Image et Etalonnage : N’gare Falise
Assistants Image : Jules Pandolfi et Gwenvaël Bigi
Cadre : Léo Duclos-Journet
Machino : Brice Stannus
Electro : Roseanna Jackson Wall
Scripte : Lara El Nemer
Montage Image et Post-production : Laureline Maurer
Etalonnage : Franck Ravel
Son : Armance Durix
Perche : Eliot Ratinaud
Mixage : Théo Jegat
Décors et Accessoires : Gabrielle Azouze
Costumes : Marion Lastennet
Interprétation : Florian Villez et Elsa Blero
 

Félicitations à Théo Dégen et à toute l’équipe du film !  

Découvrez le palmarès complet ici.

Congés d’été 2021

L’INSAS prend ses quartiers d’été. L’école sera fermée du 17 juillet au 15 août 2021.

Bonnes vacances !

Dans l’air

Du 10 au 15 juin dernier, les étudiant.e.s du Master Interprétation Dramatique 2020-2021 ont présenté leur Production de fin d’études, une adaptation de la pièce de Christophe Honoré « Violentes Femmes  », dirigée par Armel Roussel.

Retour en images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’INSAS à Cannes

Cette année encore on compte de nombreux.ses anciens et anciennes diplômé.e.s de l’INSAS à la 74ème édition du Festival de Cannes qui aura lieu du 6 au 17 juillet, et ce dans plusieurs domaines : Réalisation, Direction de la photographie, Scénario, Production, Costumes et Montage.

On peut tout d’abord noter cette présence dans l’équipe du film Les Intranquille de Joachim Lafosse en Sélection officielle :

  • Anton Stettner (promo 2009), Jani Thiltgès (promo 1988) et Vincent canart (1983) à la production
  • Anne-Lise Morin (promo 2015), Chloé Léonil (promo 2019), Lou du Pontavice (promo 2019) et Pablo Guarise (promo 2020) au co-scénario
  • Pascale Vervloet (promo 1987) au Costume
  • Marie-Hélène Dozo (professeure à l’INSAS) au Montage

On retrouve également les diplômé.e.s dans d’autres films et catégories :

En réalisation :

  • Simon Gillard (promo 2015) pour Aya dans la section ACID
  • Laure Portier (promo 2005) pour Soy Libre dans la section ACID

En direction de la photographie :

  • Virginie Surdej (promo 1999) pour Haut et Fort de Nabil Ayouch en Sélection officielle
  • Hicham Alaouie (promo 1997) pour Tout s’est bien passé de François Ozon en Sélection officielle
  • Christophe Beaucarne (promo 1987) pour Serre-moi fort de Mathieu Amalric en Sélection officielle Hors compétition
  • Yves Cape (1984) pour De son vivant d’Emmanuelle Bercot en Sélection officielle Hors compétition

Félicitations aux équipes !

L’enfant salamandre de Théo Dégen sélectionné à Cannes

Le film de fin d’étude de Théo Dégen L’enfant salamandre (2020) est sélectionné à la Sélection Cinéfondation du prochain Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17 juillet 2021 .

A 15 ans, Florian pense pouvoir communiquer avec les morts par l’intermédiaire du feu. Cette obsession en fait la risée de son village, perdu dans la campagne belge. Un jour, à force de s’entendre dire qu’il est un monstre, Florian en devient un.

Créée en 1998 pour la recherche de nouveaux talents, la Cinéfondation sélectionne chaque année quinze à vingt courts et moyens métrages présentés par des écoles de cinéma du monde entier.

Félicitations à toute l’équipe !