Au revoir Monsieur Ravar

C’est avec une grande tristesse que nous vous informons du décès de Raymond Ravar, fondateur-directeur de l’INSAS.

Raymond Ravar, né le 18 mai 1927, était journaliste à la radio lorsque, en 1959, naît, avec Jean Brismée, André Delvaux, Paul Anrieu, Jean-Claude Batz et quelques autres, l’idée d’une école de théâtre et de cinéma. L’INSAS verra le jour en 1962 et Raymond en sera le directeur jusqu’en 1991. À La suite de quoi il prendra pour une bonne dizaine d’années la direction des EAVE (Entrepreneurs de l’Audiovisuel Européen).

Il a réussi, durant ces presque 30 années à la direction de l’INSAS, à insuffler un esprit moderne et à mettre en place des pratiques d’enseignement qui sortaient résolument des sentiers battus. En réunissant autour de lui des praticien.ne.s renommé.e.s dans tous les domaines des arts vivants, en développant une approche originale permanente, il a mené à maturité une expérience pédagogique unique et a réussi à motiver ses enseignant.e.s pour faire de l’école ce qu’elle est aujourd’hui.

Travailleur infatigable, brillant orateur, parfois bavard, toujours pertinent, il a aussi réussi à naviguer dans un contexte institutionnel bien différent de ce que l’on connaît actuellement.

Il s’était retiré de la vie professionnelle à 75 ans, gardant néanmoins pendant une bonne dizaine d’années une activité importante de spectateur averti et curieux, jusqu’au moment où sa santé l’a éloigné des salles de spectacle.

Pour toutes celles et ceux qui l’ont bien connu, nous n’oublierons pas ses petites notes jaunes, ses moments d’humeur et de rire, et son soutien discret.

Il est décédé paisiblement cette nuit du 1er avril 2020.

Coronavirus – Dispositions particulières jusqu’au 3 avril 2020

Mise à jour 19 mars 2020

Suite aux dispositions prises par le Gouvernement fédéral et par le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles pour endiguer la propagation du Coronavirus, l’INSAS ferme ses bâtiments dès ce jeudi 19 mars 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre, en fonction des décisions des autorités.  Notre personnel demeure joignable par télétravail. N’hésitez pas à consulter la page Equipe pour les coordonnées détaillées.

Les modalités et délais pour les inscriptions en master, en cours de bachelier et en 1ère année bachelier sont maintenus, tels que précisés sur notre site. Nous vous invitons à vérifier régulièrement les pages qui les exposent, pour être informé.e.s de toute modification que la situation sanitaire induirait.

Pour toute information sur les mesures officielles, nous vous invitons à consulter les liens suivants :

Magritte 2020: les primé.es

Daphné Leblond & Lisa Billuart Monet remportent le Magritte du Meilleur documentaire pour « Mon nom est clitoris » (Iota Production)

Bouli Lanners remporte le Magritte du Meilleur acteur dans « C’est ça l’amour » de Claire Burger (Dharamsala)

Arieh Worthalter remporte le Magritte du Meilleur acteur dans un second rôle dans « Duelles » de Olivier Masset-Depasse (Versus Production)

Hichame Alaouié remporte le Magritte de la Meilleure image pour « Duelles » de Olivier Masset-Depasse (Versus Production)

Damien Keyeux remporte le Magritte du Meilleur montage pour « Duelles » de Olivier Masset-Depasse (Versus Production)

Mya Bollaers remporte le Magritte du Meilleur espoir féminin et Catherine Cosme le Magritte des Meilleurs décors pour « Lola vers la mer » de Laurent Micheli (Wrong men)
 
Claudyne Tichon remporte le Magritte des Meilleurs costumes pour « Seule à mon mariage » de Marta Bergman (Frakas Productions)

Félicitations !

Retrouvez le palmarès ici

Oscars 2020

Delphine Girard (promo 2015) est nominée aux Oscars pour son film « Une soeur » dans la catégorie des « Courts métrages en prises de vues réelles » pour la 92e cérémonie des Oscars

Bravo à toute l’équipe, dont certain.e.s diplômé.e.s de l’INSAS:

Selma Alaoui à l’interprétation (promo 2006)
Juliette Van Dormael à l’image (promo 2011)
Lucas le Bart et Emmanuel de Boissieu au son (promo 2015 et promo 1998)

Une nuit. Une voiture. Une femme en danger. Un appel.

Production: Versus production

Plus de détail sur la sélection ici

Magritte 2020: nominations

Les diplômé.es de l’INSAS nommé.es au second tour pour les Magritte 2020

Meilleur film

« Lola vers la mer » de Laurent Micheli
« Seule à mon mariage » de Marta Bergman

Meilleur premier film

« Cavale » de Virginie Gourmel
« Escapada de Sarah Hirtt
« Seule à mon mariage » de Marta Bergman

Meilleur documentaire

« Bains publics » de Kita Bauchet
« By the name of Tania » de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez
« Mon nom est clitoris » de Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet

Meilleur court métrage de fiction

« Lucia en el limbo » de Valentina Maurel

Meilleur réalisation

Laurent Micheli pour « Lola vers la mer »

Meilleur scénario

Laurent Micheli pour « Lola vers la mer »

Meilleur acteur dans un second rôle

Arieh Worthalter pour « Duelles »

Meilleure image

Virginie Surdej pour « Nuestras madres »

Meilleur son

Benoît de Clerk et Emmanuel de Boissieu pour « Atlantique »
Emmanuel de Boissieu et Vincent Nouaille pour « Nuestras madres »

Retrouvez toutes les nominations ici

« Voix chantée »

Présentation du séminaire « Voix chantée »

Sous la direction Annette Sachs / B2 Interprétation dramatique – Automne 2019

© Michel Boermans

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Magritte 2020

Les diplômé.e.s de l’INSAS nominé.e.s aux Magritte 2020

  • Meilleur court métrage de fiction:

« Accord Parental » de Benjamin Belloir (production INSAS)
« Ma planète » de Valéry Carnoy (production INSAS)
« Lucia en el limbo » de Valentina Maurel

  • Meilleur film:

« Cavale » de Virginie Gourmel
« Lola vers la mer » de Laurent Micheli
« Escapada » de Sarah Hirtt
« Fatwa » de Mahmoud Ben Mahmoud
« Seule à mon mariage » de Marta Bergman

  • Meilleur premier film:

« Cavale » de Virginie Gourmel
« Escapada » de Sarah Hirtt
« Seule à mon mariage » de Marta Bergman

  • Meilleur documentaire:

« Bains publics » de Kita Bauchet
« By the name of Tania » de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez
« Les lunes rousses » de Tülin Özdemir
« Mon nom est clitoris » de Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet
« Overseas » de Sung-a Yoon

  • Meilleur réalisation:

Marta Bergman pour « Seule à mon mariage »

  • Meilleur scénario:

Micha Wald pour « Cavale »
Aurélien Bodinaux pour « La miséricorde de la jungle »
Sarah Hirtt pour « Escapada »
Mahmoud Ben Mahmoud pour « Fatwa »
Laurent Micheli pour « Lola vers la mer »

  • Meilleure actrice:

Raphaëlle Corbisier pour « Escapada »

  • Meilleur acteur dans un second rôle:

Arieh Worthalter pour « Duelles », « Sympathie pour le diable » et « Un monde plus grand »
Baptiste Sornin pour « Ma famille et le loup »

  • Meilleure image:

Virginie Surdej pour « By the name of Tania » et « Nuestras madres »
Elin Kirschfink pour « Sans frapper »
Johan Legraie pour « Third act »

  • Meilleur son:

Benoît de Clerk, Emmanuel de Boissieu pour « Atlantique »
Pierre Mertens pour « Fourmi »
Henri Morelle, Michèle Hubinon pour « Il était un petit navire »
Marie Paulus, Loïc Villiot pour « Les lunes rousses »
Jean-Noël Boissé pour « Notre territoire »

Emmanuel de Boissieu, Vincent Nouaille pour « Nuestras madres »
Quentin Jacques, Frédéric Fichefet, Emmanuel de Boissieu pour « Seule à mon mariage »
Alain Sironval, Pia Dumont pour « Tel Aviv on fire »
Benoît Biral pour « Walter »

  • Meilleur montage:

Virginie Messiaen pour « Fatwa »
Marika Piedboeuf pour « Je n’aime plus la mer »
Fanny Roussel pour « Les lunes rousses »
Lydie Wisshaupt pour « Mon nom est clitoris »
Pauline Piris-Nury pour « Notre territoire »

Toute la sélection ici

Jean-Claude Batz nous a quitté


C’est avec grande tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Claude Batz le jeudi 14 novembre.

Jean-Claude fut un des professeurs fondateurs de l’école. L’INSAS est née des intelligences et talents réunis de Raymond Ravar, André Delvaux, Paul Anrieu, Jean Brismée, Paul Roland, et de Jean-Claude.

Ils l’ont inventée en imaginant un enseignement libéré des carcans entre culture générale et formation instrumentale, entre les créateurs et les techniciens. Ensemble, nos pères fondateurs ont imaginé une école qu’aujourd’hui on qualifierait de “pilote”. A la fin des années 50, c’était audacieux et précurseur de créer une école axée sur la pédagogie par projet, sur la pratique collective, la complémentarité des métiers, une école qui n’opposerait pas la théorie à la pratique. C’était également nécessaire. Aujourd’hui, des générations de créateurs leurs sont reconnaissants de cette audace.

Dans les nombreux témoignages qui nous sont parvenus à l’annonce du décès de Jean-Claude, deux mots sont revenus, avec constance et émotion : gentillesse et générosité.
De toute évidence, au-delà de ses grandes qualités professionnelles, nous sommes nombreux à avoir été touchés par ses qualités humaines.

Ce sont certainement ces qualités qui ont inspiré à Jean-Claude l’idée géniale des ateliers de production et plus particulièrement les ateliers d’école et d’avoir pu convaincre les responsables politiques de l’époque d’y adhérer. Son envie de garantir la plus large diversité d’approche et la plus large accessibilité à la production cinématographique l’ont conduit à proposer ce dispositif.
Un dispositif très concret car depuis sa création, l’Atelier de réalisation de l’INSAS a bénéficié à un grand nombre de jeunes talents.
Au fil des années et des promotions, l’Atelier est demeuré fidèle à son objectif initial : être la passerelle entre le monde protégé de l’école et le monde professionnel, en accompagnant les étudiants en fin d’études dans leurs premiers pas dans la profession.

De tout cela, nous sommes heureux, et fiers.

Alors merci Jean-Claude.

Appel à candidatures Formation à l’Ecriture de Séries TV

L’appel à candidatures de la seconde édition de la Formation à l’Ecriture de Séries TV est ouvert !

Vous avez jusqu’au 22 décembre pour envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse e-mail fiest@insas.be

Le candidat devra être titulaire au minimum d’un diplôme de premier cycle (Bachelier/Licence) ou faire preuve d’un minimum de 4 années d’expériences professionnelles (VAE), montrer une grande motivation à l’écriture de séries et, en tant que langue principale d’enseignement, une très bonne maitrise du français.

Un jury délibératoire sera chargé de la sélection des 8 candidats.

Téléchargez l’appel à candidature ici

Les films primés d'(ancien.ne.s) étudiant.e.s de l’INSAS – octobre

FIFF 2019

Prix de la Meilleure Photographie remis à Charlotte Muller pour L’Isola dei sogni de Théo Degen – 2019

Prix Cinevox du long métrage belge: Lola vers la mer de Laurent Micheli – 2019

Prix RTBF du court métrage belge: Le dragon à deux têtes de Páris Cannes – 2019

Prix de L’Université de Namur du court métrage: Le dragon à deux têtes de Páris Cannes – 2019

Prix Be tv du court métrage belge: Plaqué Or de Chloé Léonil – 2019

Et aussi…

Prix national du jury officiel pour le meilleur court-métrage au Festival Les Enfants terribles: Le dragon à deux têtes de Páris Cannes – 2019

Mention spécial du jury au Festival Européen du Court Métrage de Nice Un Festival C’est Trop Court: Mort aux codes de Léopold Legrand – 2019

Prix du meilleur documentaire au festival international du film de Varsovie: Overseas de Sung-A Yoon – 2019

6ème position au classement annuel du Centre International des écoles de cinéma et de télévision (CILECT): Ma planète de Valery Carnoy – 2018

Méliès d’Argent au Razor Reel Flanders Film Festival: SWITCH de Marion Renard – 2018

Partenariat – EUROPALIA ROMANIA

L’INSAS a le plaisir de collaborer à EUROPALIA ROMANIA au travers de 3 évènements :

EUROPALIA ROMANIA #1 Vendredi 29.11.19 – 17h

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cinéma roumain (sans oser le demander) conférence illustrée par Dominique Nasta, professeure à l’ULB.

EUROPALIA ROMANIA #2 Samedi 30.11.19 – 10h

Projection des courts-métrages Tie et No man’s land et du long-métrage Monsters suivis d’une masterclass du réalisateur Marius Olteanu et d’une séance de scriptdoctoring.

EUROPALIA ROMANIA #3 Mercredi 11.12.19 – 16h30

Conférence en anglais autour de l’histoire du cinéma documentaire roumain par Adina Bradeanu, chercheuse à l’Université d’Oxford, et projections des films documentaires Stremt 89 et Timebox.

INSAS – Salle 35mm – Rue Thérésienne 8, 1000 Bruxelles