COURS OUVERT BA3ID

La classe de 3ème année Interprétation Dramatique vous invite à leur présentation « Exercice de voix chantée » sous la direction d’Estelle Marion et Annette Sachs

Générale ouverte le vendredi 17 décembre à 14h30

Présentation Lundi 20 décembre à 20H00

Présentation Mardi 21 décembre à 20H00

Réservation : benedicte.bracke@insas.be

DÉPARTEMENT  THÉÂTRE :

1 Rue Jules Bouillon

1050 Bruxelles

ARTES dotations

Ces derniers mois, un certain nombre d’informations ont circulé dans la presse et dans diverses assemblées,du Parlement de la Communauté française aux Associations d’étudiants, au sujet de la dotation des Ecoles supérieures des arts organisées par la Communauté française. Ces informations, incomplètes,
laissaient entendre que ces écoles –dont La Cambre, le Conservatoire et l’INSAS– seraient financées beaucoup plus généreusement par le Gouvernement que les autres Ecoles supérieures des arts.

Les directeurs des trois écoles réunies au sein de la plate-forme ARTes, Frédéric de Roos, Laurent Gross et Caroline Mierop, publient une nécessaire mise au point à ce sujet.

Ce document a été approuvé à l’unanimité au CGP du 10 décembre 2010 (lien)

De la dotation des Ecoles Superieures des arts organisees par la Communaute française

Ces derniers mois, un certain nombre d’informations ont circulé dans la presse et dans diverses assemblées, du Parlement de la Communauté française aux Associations d’étudiants, au sujet de la dotation des Ecoles supérieures des arts organisées par la Communauté française. Ces informations, incomplètes, laissaient entendre que ces écoles –dont La Cambre, le Conservatoire, l’INSAS– seraient financées beaucoup plus généreusement par le Gouvernement que les autres Ecoles supérieures des arts, jusqu’à cinq fois plus par étudiant dans certains cas. On peut comprendre qu’une telle « information » suscite l’émotion et de nombreuses questions, y compris au sein des écoles prétendument trop largement dotées.

Il convient toutefois de replacer les chiffres cités dans la perspective globale, plus juste, du financement des Ecoles supérieures des arts en général. Le financement des ESA par le gouvernement se fait pour l’essentiel par le financement du personnel. Ce financement est fixé par décrets et s’applique à toutes les ESA selon les mêmes règles. Il représente à lui seul 88,5% du financement des Ecoles.

Les chiffres de la dotation qui font polémique ne concernent donc que les 11,5% restants.

Quant à la dotation elle-même, que recouvre-t-elle ? Dans le cas des ESA organisées par la Communauté française, la dotation n’est pas réservée aux dépenses pédagogiques. Elle permet avant tout aux écoles de ce réseau de payer leurs dépenses incompressibles de fonctionnement : eau, gaz, électricité, chauffage, entretien des bâtiments, réparations diverses et personnel ouvrier, etc. Ces dépenses représentent, selon les écoles, de 85 à 100% de la dotation. Le solde, de 0 à 15%, bénéficie de fait aux étudiants et aux études –qu’il s’agisse de matériel pédagogique, de consom- mables, d’équipement informatique, etc. Tous les chiffres nécessaires à établir ce calcul sont publics et c’est sur cette base, objective, qu’une comparaison avec les écoles des autres réseaux devrait avoir lieu –si cette comparaison est à l’ordre du jour. Toute autre comparaison, non analytique, s’avèrerait mensongère.
Reste un dernier point à souligner. Comme l’indiquait Monsieur le Ministre Marcourt en réponse à une question parlementaire à ce sujet le 26 octobre dernier, « (…) le Pacte scolaire (du 29 mai 1959) dispose que les frais de l’instruction donnée dans les établissements ou sections d’établissement d’enseignement organisées par les personnes publiques ou privées, ce qui est le cas de l’enseignement supérieur confessionnel subventionné, sont à charge des pouvoirs organisateurs. » Il est donc normal, et légal, que la Communauté française prenne en charge les frais de l’instruction donnée dans ses écoles, comme il est normal, et légal, que les autres pouvoirs organisateurs assurent également une partie de ses frais, et dotent leurs écoles, sous quelque forme que ce soit. De ces frais-là, de ces dotations-là, aucune estimation n’a jamais été publiquement donnée par les autres pouvoirs organisateurs.

Cours ouvert Master Interprétation Dramatique

La classe d’Interprétation Dramatique en Master 1 vous invite à leur présentation » TENNESSEE WILLIAMS » dirigé par SABINE DURAND

Générale ouverte le mardi 14 décembre à 19h00

Mercredi 15 décembre à 19h00

Jeudi 16 décembre à 19h00

Réservations :  benedicte.bracke@insas.be

UN BAR EST A VOTRE DISPOSITION DES 18H15

Rabelais : Entrée 1 rue Jules Bouillon  1050 Ixelles

Renouvellement du conseil social

Renouvellement du conseil social

Nous devons procéder à l’élection de quatre membres du conseil social, en même temps que l’élection des nouveaux membres du CGP, en janvier 2011.

Les candidatures devront être déposées au secrétariat ou envoyées sous pli fermé à l’intention du directeur au plus tard le mercredi 19 décembre 2010 avant 16H. Les procurations ainsi que leurs confirmations devront être déposées ou télécopiée au secrétariat ou envoyées sous pli fermé, à l’intention du directeur au plus tard le vendredi 15 janvier 2011 avant 16H.

Laurent Gross

Directeur

Appel à candidature 2011

Résidences d’auteurs dramatiques et de traducteurs à la chartreuse de Villeuve-lez-Avignon

Dans le cadre de la Convention Communauté Wallonie-Bruxelles/Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, Centre National des Ecritures du Spectacle, l’appel à candidatures pour l’année 2011 est lancé.

La Convention prévoit l’attribution de 10 bourses de résidence. Une de ces bourses sera destinée spécifiquement à une résidence conjointe, elle concernera les projets associant un auteur dramatique à un artiste plasticien, vidéaste, musicien, chorégraphe ou encore metteur en scène et visera à valoriser les projets interdisciplinaires. Cette bourse particulière est attribuée par Wallonie-Bruxelles International.

Ces candidatures seront examinées par le Comité Mixte France / Communauté Wallonie-Bruxelles.

Les dossiers de candidature  doivent être introduits sur base du formulaire communiqué et doivent comporter les éléments suivants: (le formulaire peut être téléchargé sur le site internet : www.wbtd.be)

 

  • une lettre de motivation circonstanciée ;
  • un CV de l’auteur, du traducteur et le cas échéant des artistes associés au projet ;
  • un projet d’œuvre dramaturgique (descriptif + quelques scènes déjà écrites) ;
  • ou un projet de traduction en langue étrangère d’une œuvre théâtrale d’un auteur belge  francophone ;
    • le texte d’une œuvre antérieure, publiée ou non, choisie par l’auteur comme particulièrement représentative.

Ces résidences d’une durée d’un à trois mois ont pour objectifs de permettre aux auteurs d’achever un projet d’écriture théâtrale et de bénéficier également des différentes initiatives proposées par la Chartreuse et le Comité Mixte.

Pour les résidences des traducteurs, une durée de 2 mois maximum est prévue, elle vise à assurer la traduction complète ou partielle de plusieurs œuvres d’un même dramaturge et à leur offrir, en outre, une immersion dans l’écriture théâtrale contemporaine.

Þ Conditions pour les auteurs :

  • Œuvrer et/ou résider en Belgique ;
  • Avoir déjà été publié et/ou avoir été porté à la scène professionnellement.

Þ Conditions pour les traducteurs :

  • Disposer d’une expérience spécifique en matière de traduction théâtrale ;
  • Développer un projet qui concerne préférentiellement des dramaturges belges francophones contemporains ;
  • Avoir des relations dans le milieu de l’édition et du théâtre de leur pays d’origine.

Il y a lieu pour les candidats, de mentionner, le cas échéant, les gages d’intérêt et les engagements de la part de structures théâtrales et culturelles par rapport à leur projet d’œuvre dramatique ou de la part de structures d’édition par rapport aux traductions issues de la résidence.

Un exemplaire du travail réalisé à la Chartreuse sera transmis au Secrétariat du Comité Mixte, qui en assurera la diffusion auprès des Membres du Comité ainsi qu’au Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles pour information, dans le cadre des ses missions.

Les bourses de résidence octroyées par le Ministère de la Communauté française, Service de la Promotion des Lettres, Monsieur Jean-Luc Outers et Wallonie-Bruxelles International sont d’un montant de 1.500 Euros par mois.

La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon accueille et héberge les candidats pendant les périodes de résidence (d’octobre 2011 à fin 2012) et détermine les dates de celle-ci selon son agenda.

 

Date limite de dépôt des candidatures par courrier exclusivement : 31 janvier 2011.

Les candidatures sont à envoyer à :

Madame Stéphanie Pécourt, Secrétaire du Comité Mixte

c/o Agence Wallonie-Bruxelles Théâtre / Danse

18, Place Flagey – Boîte 13

1050 Bruxelles

Tél. 0032 2/219.39.08  – Fax. 0032 2/219.45.74

E-mail : wbt@online.be – Site: www.wbtheatre.be

 

Les dossiers consistant en un exemplaire unique doivent être envoyés par un courrier postal exclusivement.

 

Pour tout renseignement complémentaire :

–          voir site de Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse www.wbtheatre.be

–          Tel :  02/219.39.08, du lundi au vendredi, de 9h30 à 18h

Renouvellement du CGP

En janvier 2011 les mandats des représentants des professeurs, du personnel administratif et du personnel repris sous l’article 470 du décret du 20 décembre 2001 arriveront à leur terme.

Le décret du 20 décembre 2001, modifié par le décret du 2 juin 2006 précise :
« Article 17. – Le Conseil de Gestion Pédagogique est composé :
1° du directeur et du directeur adjoint lorsque cette fonction est attribuée ;
2° de 5 représentants des professeurs et des accompagnateurs représentant chaque domaine organisé;
3° de 3 représentants syndicaux;
4° de 2 représentants des assistants lorsque cette fonction est attribuée représentant chaque domaine organisé;
5° d’un représentant des catégories du personnel autres que la catégorie du personnel enseignant;
6° de cinq délégués étudiants représentant chaque domaine organisé.
A l’exception des membres visés au 1°, chaque membre a un suppléant, désigné ou élu selon les mêmes modalités que les membres effectifs.
Ce dernier remplace le membre effectif qu’il supplée en cas d’absence, de décès, de démission ou de perte de la qualité qui a présidé à l’élection de ce dernier.
Lorsqu’un mandat est laissé vacant avant terme, tant par le membre effectif que par son suppléant, il est procédé à une nouvelle élection. Les membres ainsi élus achèvent le mandat des membres qu’ils remplacent (…)

Article 18. – Les représentants des professeurs et accompagnateurs sont élus par l’ensemble des professeurs et accompagnateurs de l’Ecole supérieure des Arts pour un mandat de quatre ans renouvelable.
Nul représentant des professeurs et accompagnateurs ne peut assumer plus de 2 mandats successifs.
Les représentants du personnel assistant sont élus par l’ensemble du personnel assistant de l’Ecole Supérieure des Arts pour un mandat de deux ans renouvelable.
(..)
Le représentant des catégories du personnel autre que la catégorie du personnel enseignant est élu par l’ensemble du personnel des catégories du personnel autres que la catégorie du personnel enseignant pour un mandat de 4 ans renouvelable Les représentants étudiants sont élus par le Conseil des étudiants pour un mandat d’un an renouvelable.
Les représentants syndicaux sont membres du personnel enseignant de l’Ecole supérieure des Arts. Ils sont désignés par les organisations syndicales représentant les membres du personnel de l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française qui siègent au Conseil national du travail. »

Art. 469 bis.– Les personnels repris aux articles 468 et 469 pour l’élection du Conseil de Gestion Pédagogique sont réputés appartenir à la catégorie « catégories du personnel autres que la catégorie du personnel enseignant» définie à l’article 17 jusqu’à solution statutaire et détermination des catégories dans lesquels ils seront placés.

Modalités de l’élection.

Le ROI du CGP dans sa section IV précise les modalités d’organisation des élections.

Article 17. Modalités de l’élection :

1. Les candidatures doivent parvenir par écrit au secrétariat de l’INSAS.
2. Elections des représentants des professeurs
Le vote se déroule en une fois lors d’une séance publique pour le collège regroupant les professeurs. Ce collège élit 5 représentants effectifs et leurs suppléants pour un mandat renouvelable de 4 ans. Ce vote se fait à bulletin secret. Sur chaque bulletin de vote, devront être obligatoirement choisis 5 « tickets » candidat/suppléant. Tout bulletin ne respectant pas cette règle sera considéré comme nul.
3. Elections des représentants des assistants
Le vote se déroule en une fois lors d’une séance publique pour le collège regroupant les assistants. Ce collège élit deux représentants effectifs et leurs suppléants pour un mandat de deux ans renouvelable. Ce vote se fait à bulletin secret.
4. Elections du représentant des autres catégories du personnel
Le vote se déroule en une fois lors d’une séance publique pour le collège regroupant le chef du bureau d’études, les assistants (AM 13-3-68), le personnel auxiliaire d’éducation, le personnel administratif et le personnel ouvrier. Ce collège élit un représentant et son suppléant pour un mandat de 4 ans renouvelable. Ce vote se fait à bulletin secret.
5. Les membres du personnel appartenant à deux collèges (par exemple professeur et assistant) doivent choisir de voter dans l’un des deux et font part avant le vote par écrit de leur choix au directeur.
6. Il ne pourra être donné plus d’une procuration par personne. Afin d’assurer sa légitimité, elle doit être confirmée par un courrier ou une télécopie.
Les candidatures doivent être déposée au plus tard dix jours ouvrables avant le scrutin.
7. Le dépouillement de l’ensemble des bulletins est réalisé par le directeur assisté de 2 assesseurs choisis lors de la séance de vote et au minimum d’un délégué syndical.
8. Les résultats sont proclamés dès la fin du dépouillement puis affichés.
Calendrier
Les élections se tiendront le mardi 18 janvier 2011.
Pour le collège des professeurs : à 17h30 (5ème Thérésienne)
Pour le collège des assistants : à 17h30 (5ème Thérésienne)
Pour le collège des assistants (ancien régime), auxiliaire d’éducation et personnel administratif : à 12h30 (5ème Thérésienne).
Les candidatures (« ticket » effectif+suppléant) devront être déposées au secrétariat ou envoyées sous pli fermé à l’intention du directeur au plus tard le mercredi 19 décembre 2010 avant 16H. Les procurations ainsi que leurs confirmations devront être déposées ou télécopiée au secrétariat ou envoyées sous pli fermé, à l’intention du directeur au plus tard le vendredi 15 janvier 2011 avant 16H.
Laurent Gross,
directeur

Appel à projets – Fiction et documentaire radio

Du Côté des Ondes 2010

Créer, produire et diffuser des œuvres radiophoniques
Du Côté des Ondes est un programme d’aide à la production proposé par les six partenaires associés au projet: le service de la Promotion des Lettres de la Communauté française, la SACD Belgique, la SACD France, la SCAM Belgique et la SCAM France qui ont apporté les moyens financiers, et la RTBF qui met son personnel et ses ressources techniques à disposition du projet. Son objectif est de permettre aux auteurs, réalisateurs, ingénieurs du son, écrivains, cinéastes,… d’écrire pour la radio en exploitant les richesses et les particularités du langage sonore et radiophonique.

Appel à projets 2010 – fiction et documentaire L’appel s’adresse à tous les auteurs, réalisateurs, producteurs d’œuvres radiophoniques, ingénieurs du son, … désireux d’écrire pour la radio dans le domaine de la fiction ou du documentaire.

Montant:
l’aide est d’un montant de 5.000 euros maximum par projet, elle peut prendre en compte des cachets d’auteurs, de musiciens, de comédiens.
Durée du projet
La durée de la réalisation peut varier entre 30 et 50 minutes.
Composition du dossier:

  1. Note d’intention. Cette note précise les objectifs, la nature et la durée du projet.
  2. Synopsis. Un résumé d’une page environ.
  3. Description brève quant au choix du traitement radiophonique. La durée totale d’une émission ne devra pas excéder 50 minutes.
  4. Extrait écrit ou sonore (si nécessaire) de l’œuvre si elle est déjà en cours d’écriture.
  5. CV de l’auteur et/ou du producteur ainsi que des autres collaborateurs éventuels.
  6. Proposition de budget.
  7. Accord des ayants droit. En cas d’adaptation d’une œuvre existante.

Date de remise des dossiers
Les dossiers devront être déposés au plus tard le 21 décembre 2010 en 10 exemplaires

Bourses d’écriture – fiction D’autre part, des bourses d’écriture sont réservées aux auteurs proposant un projet d’écriture radiophonique original (aucune adaptation ne sera acceptée) dans le domaine de la fiction.

Montant:
le montant de la bourse est de 1500 euros.
Composition des dossiers

  1. Quelques séquences déjà écrites.
  2. Note d’intention précisant objectif, nature et durée du projet.
  3. Synopsis.
  4. CV de l’auteur

L’auteur ou le producteur dont le projet aura été retenu sera reçu par l’équipe de réalisation de la RTBF qui accompagnera le projet.
Date de remise des dossiers
Les projets sont à envoyer au plus tard le 21 décembre 2010 en dix exemplaires.

Envoi des dossiers et informations Les dossiers sont à envoyer au plus tard le 21 décembre 2010 en 10 exemplaires à:

RTBF La Première
BRR020
Pascale Tison
Local 04H02,
52, boulevard Reyers
B – 1044 Bruxelles
Un comité d’accompagnement composé de représentants des différents partenaires et de spécialistes de la radio se réunira pour analyser et sélectionner les projets.
Pour toute information sur les dossiers:
RTBF/Pascale Tison – pat@rtbf.be Tél.: 02 737 28 08
Action culturelle SACD/Scam:
Anne Vanweddingen – avanweddingen@sacd-scam.be – 02 551 03 62

La SACD, la SCAM, la SOFAM et deAuteurs sont heureuses de vous informer de l’actualité du droit d’auteur, de leurs démarches en faveur de la création, de leur programme d’action culturelle et de leurs développements institutionnels.

SACD-SCAM-SOFAM-deAuteurs
Maison des Auteurs
rue du Prince Royal 87 – 1050 Bruxelles
T. +32-(0)2-551 03 20 / F. +32-(0)2-551 03 71
www.sacd-scam.be

« Affaire d’âme » d’Ingmar Bergman

Une adaptation d’un récit initialement conçu comme un projet « d’expérience-limite du cinéma », pour lequel Myriam Saduis a reçu les droits du vivant d’Ingmar Bergman. Son spectacle constitue la première création théâtrale de ce texte.

Une odyssée intérieure, l’histoire d’une quête, celle de Victoria : trouver à dire une vérité sur soi-même et sur l’existence tandis que l’effondrement menace. Florence Hebbelynck et Anne-Sophie de Bueger interprètent cette « Affaire d’âme », évoquant par leurs deux présences que nous sommes toujours plusieurs à parler en nous-mêmes… Mais la vérité, elle, ne se convoque pas. Seul un récit en porte les filaments incandescents… faisant advenir des territoires inconnus, plus vastes que soi.

Spectacle primé comme Meilleure découverte aux Prix de la Critique 2008/2009.

En marge des représentations : samedi 4 décembre à 14h00 Journée-Rencontre où le public pourra assister à la première projection belge de « …mais le cinéma reste ma maîtresse » et « Jeux de tournage » documentaires sur Ingmar Bergman réalisés par Stig Björkman qui nous fera l’honneur de sa présence. Entrée Libre.

Tarif spectacle : 3€ pour les étudiants de l’INSAS

BIFF (suite)

Le réalisateur Jake West (°1972, UK) supervisera le workshop du BIFFF 2011.

Le weekend du 15 et 16 janvier 2011 : choix des 2 meilleurs scénarii et constitution des équipes…

Jake West est un grand spécialiste des comédies d’horreur…
A son actif :
Razor Blade Smile (1998) : http://www.variety.com/review/VE1117913577?refcatid=31
Evil Aliens (BIFFF 2005) : http://www.fearnet.com/news/reviews/b8175_evil_aliens_2005.html
Doghouse (2009) : http://twitchfilm.com/reviews/2010/07/fantasia-2010-doghouse-review.php