Bande annonce – 100 ans du cinéma coréen

Pour l’anniversaire des 100 ans du cinéma coréen, l’INSAS et le Centre Culturel coréen de Bruxelles se sont associés pour réaliser une bande annonce célébrant cet évènement.

Les étudiants en 2ème année de Montage/Scripte de l’INSAS se sont plongés dans l’univers du cinéma coréen pour créer chacun une bande annonce. Le Centre Culturel coréen en a ensuite sélectionné une qui sera diffusée à partir de cet été pendant les festivals et évènements célébrant cet anniversaire.

La bande annonce d’Héloïse Van Asbroeck sélectionnée par le Centre Culturel coréen :

Ainsi que celle de Simon Bart, autre « coup de coeur » du jury

Exercice réalisé par les étudiants de 2ème année Montage/Scripte de l’INSAS : Clara BAGNI, Simon BART, Pauline DEVILLERS, Lara EL NEMER, Sara KAMIDIAN, Corentin LE COZ-POCHARD, Elizabeth MATHEWS, Anaïs MATTENET, Emma MEYER, Clara TASSIER, Héloïse VAN ASBROECK. Exercice dirigé par France DUEZ. Post-production et mixage : Gilles BISSOT et Aurélien LEBOURG

OUTSAS #1 – Production de fin d’études du Master Interprétation Dramatique

Ils s’en allèrent, comme si de rien n’était – 14 > 20 juin 2019 au Théâtre National

Les huit comédiens sortants de Master en Interprétation Dramatique, ainsi que les étudiants de la section Théâtre et Mise en Scène, sous la direction de Coline Struyf, proposent ici le fruit de leur travail à partir du roman de JM. Barrie : Peter Pan.

Les réminiscences suscitées par la rencontre avec cette oeuvre ont mis au jour un imaginaire commun. Sous forme de laboratoire, le groupe s’est attaché à plonger dans les mémoires intimes et collectives, à explorer les frontières entre le réel et le merveilleux, pour mieux débusquer les rêveries, les cauchemars et autres fantasmes qui se nichent en nous.
En s’appuyant sur une écriture de plateau, cette co-création déploie les mondes que l’on porte en soi, comme un récif au fond du cœur.

Dans un théâtre en friche, les rouages de tous ces possibles seront montrés, pour que peu à peu naissent des montagnes enneigées, des forêts de pins, des lagunes aux sirènes, un berceau entre deux mers, un voyage comme ultime tentative de sauvegarder la vie.

Avec :
Yasmina Al-Assi, Arnaud Botman, Armand Droz-Vincent, Tom Geels, Pascal Jamault, Simon Letellier, Maya Lombard, Alice Valinducq

En collaboration avec les étudiants en 3ème année de théâtre et technique de communication :
Alyssa Tzavaras assistante à la mise en scène, Héloïse Ravet dramaturgie, Joseph Olivennes et Laure Lapel son, Suzanna Bauer et Lionel Ueberschlag lumière, Vivien Poirée régie générale, Solène Valentincostumes, Jean-Gabriel Vidal-Vandroy scénographie, Manon Di Romano production et communication

Equipe pédagogique :
Coline Struyf direction du travail, Brice Cannavo son, Fabienne Damiean costumes, Christine Grégoire scénographie, Julie Petit Etienne lumière, Michel Van Slijpe production, Tarquin Billiet communication, Michel Boermans coordination

Une production de l’INSAS, en partenariat avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles
14 > 20 juin 2019 à 20h30, sauf le 16 juin à 15h et le 19 juin à 19h30

Rencontre avant spectacle 18 juin à 20h
Rencontre après spectacle 19 juin 22h

Entrée libre
Réservations souhaitées : www.theatrenational.be / +32 2 203 53 03

Crédit photo : Marjolaine Abaléa

Montage des films de fin d’études des étudiants de la SKDA-Hanoi à l’INSAS

L’INSAS a le plaisir d’accueillir du 19 avril au 27 mai, cinq étudiants de l’Académie du Théâtre et du Cinéma de Hanoi (SKDA), pour le montage de leurs films de fin d’études.

Cette édition des expertises pédagogiques s’est étalée sur trois ans et vise à suivre et former un groupe d’étudiants sélectionnés de commun accord par la SKDA et l’INSAS. Durant la période 2016-2018, des professeurs de l’INSAS se sont rendus à Hanoi afin de former les étudiants à la réalisation de films documentaires et de fictions. En 2019, 5 étudiants vietnamiens ont alors été invités à réaliser le montage de leurs films de fin d’études à l’INSAS où ils sont accompagnés par des étudiants et professeurs de l’école.

Les expertises pédagogiques sont réalisées dans le cadre du « Soutien à la formation aux métiers de l’audiovisuel » de Wallonie-Bruxelles International et sont encadrées par les professeurs Rogier Van Eck, Rob Rombout et Harry Cleven.

Photos Rogier Van Eck

Les diplômés de l’INSAS à Cannes

Du 14 au 25 mai se déroulera la 72e édition du Festival de Cannes, au Palais des Festivals, à Cannes. Cette année, 21 films en lice seront projetés avec pour objectif de décrocher la Palme d’or. Mais d’autres événements auront lieu en marge de la Sélection officielle, et à cette occasion, plusieurs de nos diplômés auront l’occasion de faire parler d’eux.

Focus CoPro’ – « La Belle Vie » de Faustine Cros

« La Belle Vie (Beautiful Life) »
Projet de premier long métrage de Faustine Cros, sélectionné à la 2e édition de la Focus CoPro’ du Festival de Cannes – Cannes Court Métrage

Cannes Court Métrage vient tout juste de publier la liste des 7 projets sélectionnés pour participer au Focus CoPro’, l’espace du Festival de Cannes réservé à la présentation des projets de premiers long métrages de jeunes cinéastes. Parmi ceux-ci figure « La Belle Vie (Beautiful Life) », projet de documentaire de Faustine Cros, diplômée 2016 du Master Montage-Scripte, et produit par Dérives – Julie Frères.

Le Focus CoPro’ prévoit notamment une séance de pitch le mardi 21 mai, organisée par le Short Film Corner du Festival de Cannes et destinée à faire le lien entre la création et l’industrie du film.

58e Semaine de la Critique – « The Unknown Saint » de Alaa Eddine Aljem, et « Lucia en el limbo » de Valentina Maurel

En parallèle de la sélection officielle, de jeunes réalisateurs et réalisatrices seront en compétition du 15 au 23 mai, lors de la 58e édition de la Semaine de la Critique.

En effet, depuis 1962, le Syndicat français de la Critique de Cinéma part à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique, en mettant à l’honneur les premiers et deuxièmes longs ou courts métrages de ces jeunes réalisateurs et réalisatrices. De grands noms du cinéma international ont notamment été révélés à l’occasion de la Semaine de la Critique.

Parmi les réalisateurs sélectionnés cette année, nous retrouvons deux diplômés en Réalisation de l’INSAS, qui défendront leur travail devant le jury composé de professionnels de la Critique. Alaa Eddine Aljem présentera « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » dans la catégorie Longs métrages, tandis que dans la catégorie Courts métrages, Valentina Maurel présentera « Lucía en el limbo ».

  • Alaa Eddine Aljem

Né à Rabat, au Maroc, Alaa Eddine Aljem étudie le cinéma à l’ESAV Marrakech avant de rejoindre l’INSAS, à Bruxelles. Il s’inscrit en Master Cinéma – Réalisation, dont il sera diplômé en 2011. Il travaille pour le cinéma et la télévision comme scénariste et assistant réalisateur, puis il co-fond une société de production, « Le Moindre Geste ». Alaa réalise plusieurs court-métrages, dont « Les Poissons du Désert » en 2015, qui remporte de nombreux prix. « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » est son premier long métrage.

« The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »
Long métrage de Alaa Eddine Aljem, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »

  • Valentina Maurel

Valentina Maurel, de nationalité franco-costaricienne, s’inscrit dans la section Cinéma – Réalisation de l’INSAS, dont elle est récemment diplômée, en 2017. Valentina réalise « Paul est là », son film de fin d’études, pour lequel elle reçoit le Premier Prix de la Cinéfondation au Festival de Cannes 2017. Il sera ensuite sélectionné dans de nombreux festivals. « Lucía en el limbo » est son deuxième court-métrage.

« Lucia en el limbo »
Court métrage de Valentina Maurel, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « Lucía en el limbo »

Nous leur souhaitons le meilleur des succès !