Tournages IFE des Master Image

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les étudiant·e·s de Master Image expérimentent le processus de création à travers l’exercice IFE (Images de fin d’études) dans lequel ils·elles mettent en image une bande son choisie au préalable. Petit aperçu des tournages.

Oh oui mon amour
2020

 

Avant d’être proposé en accès libre, ce film participe à des festivals; pour cette raison, la diffusion n’est pas actuellement autorisée en ligne. Au-delà d’une période de deux ans, ils sont disponibles en accès libre. Les organisateurs de festivals peuvent néanmoins avoir accès aux films récents en présélection avec un mot de passe disponible sur demande. Les étudiants et professeurs bénéficient d’un accès privé via MyINSAS.

  • 2020.
  • Hôtel des Acacias

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    « Hôtel des Acacias » est un exercice filmique réalisé en 1982 par 4 étudiants de l’INSAS sous la direction de la réalisatrice Chantal Akerman.

    Il est remastérisé en 2020 par Thaïs Play-David, étudiante à l’INSAS.

    Grâce à CINEMATEK, il a été présenté au mois d’octobre au Film Heritage Festival Film Restored à Berlin, organisé par la Deutsche Kinemathek, à l’occasion de la projection du film de Chantal Akerman « Golden Eighties », restauré par CINEMATEK.

    Cartes blanches 2020

    Les étudiant.e.s d’Interprétation dramatique (B3 et M1) et de Théâtre et techniques de Communication (B3) expérimentent le processus de création à travers les Cartes blanches, sous la direction d’Anne Thuot et de Coline Struyf.

    Cet exercice est un laboratoire de recherche. L’objectif étant d’explorer sa propre singularité, ses désirs, ses obsessions, thèmes, et d’être moteur d’un projet qui leur appartient de A à Z.

    Eva Papageorgiou, Mizuki Kondo, Enora Sbille, Alba Porte, Emma Gineste, Selma Raphard, Warda Rammach, Thibault Sforza, Julia Hernandez, Adèle Evans, Zoé Sjollema, Fanny Gelas-Mignon, Clara Bellemans, Vassili Schémann, Olga David-Rigot et Ludmilla Reuse ont présenté leurs travaux en cours les 30 novembre et 1er décembre.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    La scripte, de l’argentique au numérique de Joëlle Keyser

    Joëlle Keyser dévoile les secrets du métier de script.e qu’elle exerce depuis 40 ans, notamment en tant que professeure à l’INSAS ainsi qu’à l’ESAV (Marrakech-Maroc) et intervenante à l’ISIS (Ouagadougou-Burkina Faso).

    Un ouvrage innovant, richement illustré, un outil de référence pour quiconque s’intéresse à la profession.

    Le livre est auto-édité, disponible aux librairies Tropismes et Filigranes. Il sera bientôt disponible en ligne, infos à venir !

    « Le métier de script(e) a évolué  durant ces deux dernières décennies.

    Quoi de plus évident que de transmettre mon expérience après 40 ans comme scripte et bientôt 30 ans d’enseignement de ce métier qui m’a passionné.  

    Avec ce manuel, je souhaite faciliter la connaissance, le goût et les débuts de celles et ceux qui éprouvent l’envie d’exercer ce magnifique métier avec les nouvelles technologies. »

    Joëlle Keyser

    Einstein on the beach – projet dirigé par Ingrid Von Wantoch Rekowski

    « Einstein on the beach » est un projet théâtral et musical qu’ont expérimenté les étudiant.e.s de M1 Interprétation dramatique 2019/2020. Le travail est basé sur l’œuvre éponyme, l’opéra « Einstein on the beach » écrit et mis en musique par Philip Glass, mis en scène et dirigé par Robert Wilson en 1976.

    Les étudiant.e.s se sont investi.e.s d’une double enquête : une recherche sur la manière dont le projet est né et comment l’interpréter aujourd’hui, avec pour objectif central de mêler théâtralité et musicalité, en respectant le code de la musique minimaliste de Philip Glass. Comment décortiquer une partition avec les moyens du théâtre ? Comment aborder une matière via des codes musicaux ? Comment arriver à la quintessence d’un personnage à travers le geste ? Les comédien.ne.s s’approprient cette musique minimaliste et en dégagent une interprétation joyeuse, disjonctée.

    Un travail physique poussé, un exercice polyphonique et choral essentiel où le caractère répétitif prend le pas sur le récit. Un exercice dirigé par Ingrid Von Wantoch Rekowski, en collaboration avec Suzanna Bauer (étudiante en Master Théâtre et Techniques de Communication).

    Prix Playright+ 2020

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Jonas Wertz, étudiant de la promotion 2020 du Master Interprétation Dramatique, vient de recevoir le prix Playright+.

    Playright+ soutient les artistes-interprètes et défend leurs intérêts. Admiratifs de ceux qui choisissent, et ce dès le plus jeune âge, de faire de la musique ou de l’interprétation leur future profession, PlayRight+ donne un coup de pouce supplémentaire à ceux qui se sont distingués pendant leurs cursus.

    Chaque année, PlayRight+ remet un prix de 500€ à un(e) étudiant(e) qui obtient son diplôme et s’est distingué(e) au cours de sa formation en tant qu’artiste-interprète. A ce titre, PlayRight+ a un prix à donner pour chaque étudiant de haute école ou université qui offre une formation de niveau Bachelor ou Master.

    Nous avons pu récemment voir Jonas sur scène dans l’adaptation de la pièce de William Shakespeare Antoine et Cléopâtre, dirigée par Olivier Boudon, travail de fin d’études des étudiant.e.s du Master Interprétation Dramatique.