Yaar

Après ANIMA, YAAR primé au Festival Filmer à tout prix

fatpEn 2013, le Festival Filmer à tout prix a décerné deux prix à « Anima » de Simon Gillard: le Prix des ateliers d’accueil WIP-CBA et le Prix Format Court.

Nous avons ressenti un plaisir sensoriel total. La dynamique et la relation intime au sujet nous ont impressionnés avec une puissance hypnotique. Le jury y a vu un nouveau grand talent et se réjouit de voir les futurs films de Simon Gillard. Un film qui relie avec Brio les gestes quotidiens à des sentiments universels. Un film sans concessions, visuellement intense, direct et poétique », explique le Prix Format Court. Évocation d’un village de l’Ouest africain à travers l’activité d’une famille, le film est un Regard croisé en coproduction avec l’Isis d’Ouagadougou (Burkina Faso). On y joue, chasse, creuse, frappe, brûle, chante, se balance, passe du temps ensemble. Une approche formelle soigneuse et sensible qui rend palpable et charnelle cette atmosphère si particulière, rendue par des partis pris visuels récurrents et une utilisation du son toute en finesse.

Avec son deuxième court-métrage « Yaar », Simon Gillard remporte le Prix du Jury lors de cette édition 2015.

Le film reçoit en parallèle le Prix du Jury au Festival International du Film de Bruxelles (FIFB) et le Prix Daniel au Festival Castellinaria en Suisse.

Actuellement, Simon Gillard travaille au dernier volet d’une trilogie déjà composée d' »Anima » et de « Yaar » : Interview de Simon Gillard

Yaar sur cinergie 

 

S64A4486

S64A4488
Photos © Eric Lumay

Filmer à tout prix