Les diplômés de l’INSAS à Cannes

Du 14 au 25 mai se déroulera la 72e édition du Festival de Cannes, au Palais des Festivals, à Cannes. Cette année, 21 films en lice seront projetés avec pour objectif de décrocher la Palme d’or. Mais d’autres événements auront lieu en marge de la Sélection officielle, et à cette occasion, plusieurs de nos diplômés auront l’occasion de faire parler d’eux.

Focus CoPro’ – « La Belle Vie » de Faustine Cros

« La Belle Vie (Beautiful Life) »
Projet de premier long métrage de Faustine Cros, sélectionné à la 2e édition de la Focus CoPro’ du Festival de Cannes – Cannes Court Métrage

Cannes Court Métrage vient tout juste de publier la liste des 7 projets sélectionnés pour participer au Focus CoPro’, l’espace du Festival de Cannes réservé à la présentation des projets de premiers long métrages de jeunes cinéastes. Parmi ceux-ci figure « La Belle Vie (Beautiful Life) », projet de documentaire de Faustine Cros, diplômée 2016 du Master Montage-Scripte, et produit par Dérives – Julie Frères.

Le Focus CoPro’ prévoit notamment une séance de pitch le mardi 21 mai, organisée par le Short Film Corner du Festival de Cannes et destinée à faire le lien entre la création et l’industrie du film.

58e Semaine de la Critique – « The Unknown Saint » de Alaa Eddine Aljem, et « Lucia en el limbo » de Valentina Maurel

En parallèle de la sélection officielle, de jeunes réalisateurs et réalisatrices seront en compétition du 15 au 23 mai, lors de la 58e édition de la Semaine de la Critique.

En effet, depuis 1962, le Syndicat français de la Critique de Cinéma part à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique, en mettant à l’honneur les premiers et deuxièmes longs ou courts métrages de ces jeunes réalisateurs et réalisatrices. De grands noms du cinéma international ont notamment été révélés à l’occasion de la Semaine de la Critique.

Parmi les réalisateurs sélectionnés cette année, nous retrouvons deux diplômés en Réalisation de l’INSAS, qui défendront leur travail devant le jury composé de professionnels de la Critique. Alaa Eddine Aljem présentera « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » dans la catégorie Longs métrages, tandis que dans la catégorie Courts métrages, Valentina Maurel présentera « Lucía en el limbo ».

  • Alaa Eddine Aljem

Né à Rabat, au Maroc, Alaa Eddine Aljem étudie le cinéma à l’ESAV Marrakech avant de rejoindre l’INSAS, à Bruxelles. Il s’inscrit en Master Cinéma – Réalisation, dont il sera diplômé en 2011. Il travaille pour le cinéma et la télévision comme scénariste et assistant réalisateur, puis il co-fond une société de production, « Le Moindre Geste ». Alaa réalise plusieurs court-métrages, dont « Les Poissons du Désert » en 2015, qui remporte de nombreux prix. « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) » est son premier long métrage.

« The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »
Long métrage de Alaa Eddine Aljem, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « The Unknown Saint (Le Miracle du Saint Inconnu) »

  • Valentina Maurel

Valentina Maurel, de nationalité franco-costaricienne, s’inscrit dans la section Cinéma – Réalisation de l’INSAS, dont elle est récemment diplômée, en 2017. Valentina réalise « Paul est là », son film de fin d’études, pour lequel elle reçoit le Premier Prix de la Cinéfondation au Festival de Cannes 2017. Il sera ensuite sélectionné dans de nombreux festivals. « Lucía en el limbo » est son deuxième court-métrage.

« Lucia en el limbo »
Court métrage de Valentina Maurel, sélectionné à la 58e édition de la Semaine de la Critique.

Voir la fiche du film « Lucía en el limbo »

Nous leur souhaitons le meilleur des succès !

Quelques lauréats d’avril

Ces dernières semaines, plusieurs étudiant.e.s et diplômé.e.s ont été remarqué.e.s en dehors de nos murs. En voici une liste non-exhaustive !

  • Théâtre

Depuis 2014, l’Office fédéral de la culture de la Suisse décerne chaque année cinq « Prix suisses de Théâtre » pour des personnes ou des institutions qui ont contribué à la diversité de la création théâtrale suisse. Cette année, le Jury fédéral du théâtre a désigné des lauréates et des lauréats qui agissent au croisement de différents champs artistiques des arts de la scène, dépassant les cloisonnements entre les disciplines et les métiers traditionnels du théâtre.

François Gremaud « 2b company », a remporté l’un des cinq Prix suisses de Théâtre 2019. François Gremaud est comédien et metteur en scène, et diplômé en 2002 en Théâtre-techniques de diffusion de la culture et techniques de communications sociales.

  • Audiovisuel

Tout d’abord, les membres du jury du 37e Brussels International Fantasy Fantastic, Thriller and Science Fiction Film Festival (BIFF), ont décerné trois prix à « Switch », film de fin d’études de Marion Renard, étudiante en Master Cinéma Réalisation. Son court-métrage, qui concourrait dans la catégorie National Short Film Competition, a remporté le Youth Award, le BeTV Award, ainsi que le FeDex Award.

Remise du prix « Youth award » à Marion Renard et son équipe, pour son film de fin d’études « Switch ».
© 37th BIFFF – Du Buisson Arthur

Ensuite, lors du 22e Valence Scénario, Festival international des Scénaristes, deux étudiants du Master Cinéma Réalisation se sont distingués. En Compétition Écrans, Joséphine Jouannais a remporté l’Encrier de cristal de la Meilleure oeuvre audiovisuelle pour son regards croisés « Elezioni ». David Noblet, lui, remporte l’Encrier de cristal de la Meilleure musique originale pour son film de fin d’études « Le goût framboise ».

Enfin, en clôture du Brussels Short Films Festival 2019, le Prix national du public a été remis à Valéry Carnoy, étudiant en Master Cinéma Image. Son film de fin d’études « Ma planète » concourait en catégorie Next Generation.

Nous adressons nos vives félicitations à toutes et tous !