Les prix de la critique Théâtre 2013

Le palmarès des Prix de la critique 2013 a largement récompensé professeurs et anciens étudiants de l’INSAS, toutes générations confondues… Karim Barras, ancien étudiant et professeur, s’est vu attribuer le Prix du meilleur comédien notamment pour sa prestation dans le « Hamlet » mis en scène par Michel Dezoteux, ancien étudiant et professeur.

Le spectacle se jouera au Théâtre de Liège du jeudi 16 au mercredi 22 janvier 2014. (Plus d’information via ce lien.)

Salvatore Calcagno, sorti en 2012, s’est vu attribuer le prix de la découverte pour son spectacle « La vecchia vacca » né dans les murs de l’INSAS lorsqu’il y était étudiant. Les interprètes du spectacle et l’éclairagiste sont comme lui d’anciens étudiants, rejoints par Christine Grégoire, assistante à l’école. A découvrir ce mardi 19 novembre 2013 à 12h40 au Bozar. Plus d’information via ce lien.

_MBP5732lght

Salvatore Calcagno, jeune metteur en scène et comédien, voyage beaucoup entre la Sicile et la Belgique. Il est sorti de l’INSAS en 2012 et son premier spectacle La Vecchia Vacca est une expérience scénique inattendue et très réussie. « Une femme, silencieuse, les seins vides posés sur les rebords d’une table à manger ». C’est sans doute ce qui servit de point de départ à La Vecchia Vacca, création, obsession, et introspection personnelle autour de l’Italie natale, de la famille et du soleil. Le corps et ses blessures sont chorégraphiés et rythmés au son des musiques des émissions télévisées italiennes des années 60.

Isabelle Pousseur, ancienne étudiante et professeur a vu les deux interprètes de son spectacle « Les Invisibles » couronnées du Prix de la meilleure comédienne. Reprise au Théâtre Ocean Nord du 16 septembre au 4 octobre 2014. Plus d’information via ce lien.

« Le quai de Ouistreham » est un reportage saisissant qui raconte l’immersion de la journaliste Florence Aubenas dans le parcours chaotique des demandeurs d’emploi et l’enfer des emplois précaires. De ce livre, Isabelle Pousseur tire des éléments qui lui permettent de construire un « road movie » où le voyage, l’aventure, les paysages forment un contrepoint à une misère sociale qui n’en apparaît que plus terrible. Deux comédiennes partent en quête de territoires inconnus qu’ils soient géographiques ou sociaux. Elles nous font vivre l’attente des agences pour l’emploi, l’absurdité des formations aux métiers de la propreté, le quai d’Ouistreham, au petit matin, l’apparition dans le brouillard d’une ronde de personnages et continuent leur périple sur les routes avec l’Immaculée, société de nettoyage qui vend des heures et casse les corps. L’équipée, parfois joyeuse, parfois angoissée, nous entraîne souvent aux portes de l’enfer…
Restent l’amitié, l’humour et la colère bien sûr. oceannord.org

Claude Schmitz a vu son travail « Melanie Daniels » récompensé par le prix de la meilleure création technique et artistique.

Claude Schmitz est né en 1979. Diplômé de l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS), il vit et travaille à Bruxelles. Depuis 2001, il oriente son travail de théâtre vers des spectacles de création dont il devient progressivement l’auteur et le metteur en scène. Son écriture se développe autour de partitions scéniques qui tracent la continuité et l’architecture générale de chaque spectacle et comportent des dialogues et des indications visuelles précises (scénographie, lumière, déplacements). Chaque spectacle fait écho au précédent, définissant peu à peu la cartographie d’un univers mental singulier et poétique.
En 2001, il réalise le workshop Choc Matière V à partir du texte éponyme de Gilles Duvivier. Puis, il crée successivement Red M.u.d.h I (2003) & II (2004). En mars 2006, il écrit et met en scène Amerika. Ce spectacle est créé en Grande Halle aux Halles de Schaerbeek. Déjà ! Amerika sera repris en 2009 aux Halles, au Théâtre de la Place et à la Filature de Mulhouse (France).
En 2008, il écrit et met en scène The Inner Worlds – Le Souterrain / Le Château, dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts. La première partie de ce dyptique est présentée aux Halles de Schaerbeek, la seconde au Palais des Beaux-Arts. En 2010, Il créé au Théâtre National, dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts, Mary Mother of Frankenstein. Ce spectacle constitue le second volet de la tétralogie Fare Thee Well Tovaritch Homo Sapiens initiée par Jacques Delcuvellerie et le Groupov. En août de la même année le spectacle est repris dans au Festival de Salzbourg (Autriche) dans le Cadre du Young Directors Project. En Juin 2011, il réalise Tout Comme les Princes premier moyen-métrage. En 2013, il présentait Melanie Daniels dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts. Les Halles.

Enfin, le prix du Spectacle jeune public a récompensé « Le Voyage intraordinaire » d’Eric Durnez, sorti lui aussi de l’INSAS.

Voir les dates des prochaines représentations, cliquez sur ce lien.