Rencontre avec le photographe Hugues de Wurstemberger

h2w-invitPour poursuivre un cycle annuel de rencontres avec des photographes professionnels entamé l’année dernière avec Sébastien Van Malleghem, une rencontre avec le photographe Hugues de Wurstemberger est organisée le mercredi 13 mai à 18h à l’INSAS. Hugues de Wurstemberger est né en Suisse en 1955. Membre de l’Agence Vu, il a remporté le prestigieux Prix Niepce en 1990 et un World Press Photo en 1991. Auteur du célèbre album de famille « Pauline et Pierre » qui regroupe les images de ses enfants dans une chronique douce-amère, il a longuement photographié l’Afrique, l’Amérique latine mais également la paysannerie suisse. Son travail, en noir et blanc et au format carré, a été exposé dans le monde entier et publié dans de nombreux livres monographiques. Il est l’un des plus importants photographes belges en activité et donne également cours de photographie à l’école du 75 depuis de nombreuses années.

« Yaar » et « Monstre » primés à Festimages et « Jennah » au Atlanta Film Festival

La 24ème édition du festival Festimages vient de se terminer, quatorze films en compétition, cinq films ont été primés dont deux courts-métrages de l’INSAS.

Le prix du meilleur documentaire offert par la province de Hainaut: « Yaar » de Simon Gillard. Au coeur de la brousse, au creux des graviers, une civilisation entêtée cherche son avenir sous la terre. Aveugles ou bien trop voyants, ils creusent, nuit et jour pour s’enfoncer sous la surface, poussés par la folie qui à chaque instant guide l’homme jusqu’à sa mort.

Le prix de la meilleure fiction offert par la ville de Charleroi : « Monstre » de Delphine Girard. Début de l’été, déménagement, entre jeux dans le jardin et cartons. Adèle, 11 ans, décide de s’adresser un message à elle- même au futur afin de ne pas oublier ce qui compose sa vie. Adèle veut tout capturer, quitte à mettre en scène ce qui ne sonne pas comme elle veut, quitte à tyranniser tout le monde et quitte à ne plus vivre au présent…

MONSTRE_IMAGE2_300DPI

 

Tandis que « Jennah » au-delà des frontières, reçoit le prix du meilleur court-métrage au Atlanta Film Festival. Jennah, une jeune adolescente, grandit. Cette évolution se passe à travers une relation difficile avec sa mère et la découverte sa féminité.

photo

Page 1 sur 11