Stage Bozar Cinema

Chers toutes et tous,

BOZAR CINEMA recherche activement et sur une base régulière des stagiaires ou des étudiants pour l’été mais aussi pour la prochaine saison. La personne de contact pour ces stages est Anne-Sophie de Waegh Anne-Sophie.DeWaegh@bozar.be.
Merci de votre attention.
Bien à vous,
Juliette

BOZAR CINEMA – Centre for Fine Arts Brussels – Paleis voor Schone Kunsten – Palais des Beaux-Arts
23 rue Ravensteinstraat – 1000 Brussel
T. +32 25078376 – Mob: +32 479 986602
www.bozar.be

Casting 12/13 novembre 2012

ci-dessous une annonce pour l’audition de Mary Poppins à Bruxelles lundi 12 et mardi 13 novembre 

STAGE ENTERTAINMENT FRANCE
envisage de produire le musical De Disney et Cameron Mackintosh MARY POPPINS A partir de l’automne 2013 à Paris
AUDITIONS OUVERTES :
LE 12 ET 13 NOVEMBRE 2012 , DE 10h A 17h AU STUDIO NOVANOÏS Rue des Ailes 3, 1030 Schaarbeek à Bruxelles – Tél +32 (02) 242.54.72
Nous recherchons :
COMEDIENS /CHANTEURS (H/F) PROFESSIONNELS
POUR LES ROLES PRINCIPAUX ET SECONDAIRES :
Style de voix (lyrique, comédie musicale, jazz) à savoir :
Hommes et Femmes : 20 – 50 ANS
Expérience confirmée en chant et comédie impérative
Hommes et Femmes : 20 – 40 ans
Expérience chant et comédie impérative avec une base de danse
VEUILLEZ VENIR IMPERATIVEMENT AVEC UNE CHANSON ET SA PARTITION (STYLE LYRIQUE, COMEDIE MUSICALE OU JAZZ) ET MUNISSEZ-VOUS EGALEMENT DE VOTRE CV ET UNE PHOTO
Disponibilité impérative à partir de l’été 2013.

POUR TOUTES INFORMATIONS ET UN DESCRIPTIF COMPLET DES ROLES  RECHERCHES, CONSULTEZ NOTRE SITE :
http://www.stage-entertainment.fr/mary-poppins

Rabelais lundi 15 octobre 2012 à 13h00

Les représentants des Théâtres La Balsamine et Varia vous donnent rendez-vous au salon étudiants LUNDI 15 octobre 13h00 pour vous présenter la programmation 2012-2013 et échanger avec vous les opportunités pédagogiques.

Recherche des étudiants pour les Nuits Blanches 2012

Pour la 10 ème édition des Nuits Blanches ce 6 octobre 2012, nous recherchons des étudiants en arts du spectacle ou visuels (H/F) pour devenir Souffleurs d’Images.

Qu’est-ce qu’un Souffleur d’Images ?
Les Souffleurs d’Images sont des étudiants en art qui accompagnent des spectateurs non ou mal-voyants, le soir de NUIT BLANCHE, pour leur permettre d’appréhender les performances ou les installations dans leur globalité, en leur soufflant à l’oreille des informations complémentaires sur les éléments qu’ils ne peuvent voir (décor, costumes, scénographie, déplacements,…).
Les étudiants doivent être disponibles pour :
1. Workshop de formation : 29 septembre 2012 (de 15h00 à 18h00)
Partie théorique : dispense de conseils sur l’attitude à adopter face à un non-voyant et sur les aspects à privilégier dans la description.
Partie pratique : mise en situation dans l’exposition Mindscapes + mise en situation en rue pour apprendre à guider le non-voyant dans l’espace public.
Lieu de formation : Centrale for Contemporary Art, place Sainte-Catherine, 44 – 1000
Bruxelles
2. Nuit Blanche : 6 octobre 2012 (de 18h30 à 01h00)
Accompagnement des personnes déficientes visuelles, au travers des activités Nuit Blanche.
Lieu de rendez-vous : Les Brigittines, Petite rue des Brigittines, 1 – 1000 Bruxelles
Plus d’info sur l’événement et le programme de Nuit Blanche : www.nuitblanchebrussels.

Profil recherché :
− avoir minimum 18 ans
− suivre un enseignement artistique de plein exercice (art dramatique, arts visuels ou
audiovisuels)
− être sérieux et motivé
− avoir un excellent contact relationnel
Défraiement :
Défraiement de 30 EUR, un repas chaud le soir du 6 octobre et une entrée gratuite pour les NUIT BLANCHE PARTIES.
Envie de devenir Souffleur d’Images ? Envoyez votre CV, avant le mercredi 26 septembre 2012 à  nancy.galant@brucity.be.

Le monde est tordu, et parfois je dérape

FRANCE CULTURE DIFFUSERA DANS « Théâtre et Compagnie » LES DIMANCHES 23 et 30 SEPTEMBRE  de 21h à 23h :

LE MONDE EST TORDU, ET PARFOIS JE DERAPE

Cycle Jean-Marie Piemme
Production et réalisation  :  Alexandre Plank

Cycle Jean-Marie Piemme – « Le monde est tordu et parfois je dérape » 1/2
23.09.2012 – 21:00
Le monde est tordu et parfois je dérape
Cycle Jean-Marie Piemme
Production et réalisation : Alexandre Plank

Musiques, créations radiophoniques et sonores : Maya Boquet, Anthony Capelli, John Kaced, Dayan Korolic, Laurent Sellier

Avec John Arnold, Jean Boillot, Laure Calami, Bénédicte Cerutti, Delphine Cognard, Laurent Conoir, Luc-Antoine Diquéro, Roland Gervet, Adeline Guillot, Jérôme Kircher, Philippe Lardaud, Magali Montoya, Julie Pouillon, Isabelle Ronayette, Assane Timbo

Prise de son, montage, mixage : Emilie Couet, Martin Delafosse, Manon Houssin, Bernard Lagnel, Claire Levasseur, Philippe Pallarès
Assistants : Lise-Marie Barré, Maya Boquet, Benjamin Hû, Pauline Ziadé

Jean-Marie Piemme s’approprie, transgresse et recompose. Mêlant l’actualité à l’autobiographie, le théâtre à l’hypothèse, la politique au fait divers, la poésie au mode d’emploi, ses écrits se présentent comme un enchevêtrement de lignes, un brouillamini volontaire et savant de sensations, de mondes, de personnages et d’idées. Sa plume traverse et investit les œuvres, les espaces et les époques : les tableaux de Bruegel, les pièces de Shakespeare, les paysages de rocailles et d’usines, les boites de strip-tease ou les cantates de Bach. Chaque rencontre resterait courtoise si elle était un prétexte ou un excès de tendresse. Mais Piemme écrit pour ausculter, pour lacérer, pour déterrer. Il met à jour des cicatrices, provoque des décryptages équivoques, façonne des juxtapositions inespérées, compose des lectures insoupçonnées. Les œuvres, les espaces et les époques renaissent par ses mots sous la forme de mythes saturés de notre monde, débordant de nos histoires, perclus de nos culpabilités, des nos violences et de nos bêtises. Une modernité obscène et irascible que parcourent des personnages furieux et obstinés, usés jusqu’à la corde ou libres de s’y perdre. Piemme fait feu de tout bois, de toutes formes, de toutes matières : mais pour incendier, toujours, le même fatras qu’est devenue notre réalité.
AP.

Pour ce cycle, j’ai voulu rendre compte de la pluralité de visages de Piemme, de la multiplicité des facettes de son œuvre et des formes de son écriture. La première soirée est une traversée de ses textes, de plusieurs de ses thèmes, de certains de ses motifs. Elle rassemble des travaux autobiographiques, théâtraux ou fictionnels dont l’écriture s’étale sur 20 ans. Pour la seconde soirée, Piemme rencontre les œuvres de Sophocle et de Shakespeare : pour s’y perdre, s’y fondre, s’y griser et y débusquer les failles, les dilemmes, les angoisses et les désirs souterrains de notre humanité.

Dimanche 23 septembre – Le monde est tordu (traversée.)

J’ai des racines – La langue, l’usine, l’enfance
Avec Delphine Cognard
Musique et création sonore : John Kaced

Je suis un mangeur de viande – Un homme, numéro 2 d’une grande chaine de télévision, prend, avec délectation, une part active dans le naufrage du monde.
Avec John Arnold
Musique et création sonore : Anthony Capelli

Icare 2 – Une jeune femme raconte l’épopée de son père : réussir là où Icare a échoué.
Avec Bénédicte Cerutti
Musique et création sonore : John Kaced

Ex magic boy – Ariel, du fond d’un bar minable, retrace et radote l’épopée de Prospero et de Miranda.
Avec Luc-Antoine Diquéro
Création radiophonique : Maya Boquet

Ophy, Ham et moi (extrait) – Horatio, dans un TGV, fuyant Elseneur, récrit la fin d’Hamlet.
Avec Jérôme Kircher
Musique et création sonore : John Kaced

Diablesse – Les murmures d’une femme tentant d’ouvrir à Dieu l’âme d’un prêtre.
Avec Adeline Guillot
Musique et création sonore : Anthony Capelli

Dimanche 30 septembre – Et parfois je dérape (amitiés.)

Plus belle, plus libre que moi – Ismène et Antigone partent à la recherche de leur père. Pour finir dans un bordel des faubourgs de Bruxelles.
Avec Laure Calamy
Musique et création sonore : Dayan Korolic

Le Sang des amis – Version radiophonique de la pièce montée par Jean Boillot en 2010 au NEST THEATRE. Antoine, Jules César et Cléopâtre sont mis sur écoute : l’histoire de leurs amours, de leurs angoisses et de leur débâcle réécrite par un chroniqueur fou.
Réalisation : Jean Boillot et Alexandre Plank

Avec Jean Boillot, Laurent Conoir, Roland Gervet, Philippe Lardaud, Magali Montoya, Julie Pouillon, Isabelle Ronayette, Assane Timbo

Musique et création sonore : Laurent Sellier

Liens :
http://www.jeanmariepiemme.net/
http://www.nest-theatre.fr
http://www.franceculture.fr/

Studio d’enregistrement recherche voix comédiens

Studio d’enregistrement professionnel basé à Waterloo RECHERCHE VOIX COMEDIENS pour la publicité, la radio, la télévision, le spectacle ou la sonorisation d’événements.
Leurs terrains de prédilection sont la publicité, le sound design et la musique.
(voix radio, voix dessins animés, sound design animation 2D/3D, voix narratives, bande son musicale, enregistrement/mixage musique,…), recherche tout type de voix ( voix masculine, féminine, jeune, grave, voix d’enfants,.).
Uniquement des comédiens dont la langue maternelle est le : français, anglais, allemand, néerlandais, espagnol, italien, portugais,.
Leurs critères de selection :
– Natif dans la langue recherchée sans accent.
– Une première expérience dans la Voix Off ou le doublage serait un plus.
Intéressé ?  faire parvenir votre cv et une démo voix au format mp3 à l’adresse du site internet ci-dessous.

www.gumstudio.be

Avis à la communauté

Avis à la communauté

Les cours de ce lundi 30 janvier sont maintenus malgré la grève générale annoncée,

sous réserve d’un éventuel retard des professeurs.

N’hésitez pas à vous adresser au BEP afin de connaître les éventuels changements de dernière minute.


ACTION carte annuelle CINEMATEK

Action spéciale pour les étudiants en cinéma / audiovisuel concernant les cartes annuelles CINEMATEK

Comme ce fut le cas précédemment, nous demandons cette année à chaque étudiant intéressé – et qui est inscrit dans une des sections concernées – de venir s’inscrire et retirer lui-même sa carte à la CINEMATEK.

La délivrance de la carte se fait en 2 temps :

1. L’étudiant vient s’inscrire à la CINEMATEK afin d’obtenir la carte annuelle. Il doit pour cela se munir de sa carte d’étudiant 2010-2011 (ou d’une attestation ad hoc mentionnant sa section) ainsi que d’une photo d’identité (au format standard ‘carte d’identité’).

2. Une semaine plus tard, il vient retirer sa carte annuelle à la CINEMATEK (en fonction de l’affluence du public et du nombre de demandes, cette carte pourra éventuellement être délivrée dans un délai plus court)

Pour rappel, cette carte permet de bénéficier d’un tarif préférentiel aux séances programmées à la CINEMATEK (1€ au lieu de 3€, tarif habituel).

Elle sera valable jusqu’à fin septembre 2012.

 

Voici le PDF reprenant le bulletin d’inscription :

 

PDF CINEMATEK

Le même en word:

CINEMATEK WORD

Définition de l’étudiant de condition modeste

Afin de bénéficier des réductions concernant les frais d’études, les étudiants qui peuvent entrer dans cette catégorie doivent déposer une photocopie de leurs revenus ou ceux de leurs parents sur base d’un « avertissement – extrait de rôle » (2009).  Seuls les étudiants résidant en Belgique pourront dès lors bénéficier de cette disposition.

Note explicative

ARTES dotations

Ces derniers mois, un certain nombre d’informations ont circulé dans la presse et dans diverses assemblées,du Parlement de la Communauté française aux Associations d’étudiants, au sujet de la dotation des Ecoles supérieures des arts organisées par la Communauté française. Ces informations, incomplètes,
laissaient entendre que ces écoles –dont La Cambre, le Conservatoire et l’INSAS– seraient financées beaucoup plus généreusement par le Gouvernement que les autres Ecoles supérieures des arts.

Les directeurs des trois écoles réunies au sein de la plate-forme ARTes, Frédéric de Roos, Laurent Gross et Caroline Mierop, publient une nécessaire mise au point à ce sujet.

Ce document a été approuvé à l’unanimité au CGP du 10 décembre 2010 (lien)

De la dotation des Ecoles Superieures des arts organisees par la Communaute française

Ces derniers mois, un certain nombre d’informations ont circulé dans la presse et dans diverses assemblées, du Parlement de la Communauté française aux Associations d’étudiants, au sujet de la dotation des Ecoles supérieures des arts organisées par la Communauté française. Ces informations, incomplètes, laissaient entendre que ces écoles –dont La Cambre, le Conservatoire, l’INSAS– seraient financées beaucoup plus généreusement par le Gouvernement que les autres Ecoles supérieures des arts, jusqu’à cinq fois plus par étudiant dans certains cas. On peut comprendre qu’une telle « information » suscite l’émotion et de nombreuses questions, y compris au sein des écoles prétendument trop largement dotées.

Il convient toutefois de replacer les chiffres cités dans la perspective globale, plus juste, du financement des Ecoles supérieures des arts en général. Le financement des ESA par le gouvernement se fait pour l’essentiel par le financement du personnel. Ce financement est fixé par décrets et s’applique à toutes les ESA selon les mêmes règles. Il représente à lui seul 88,5% du financement des Ecoles.

Les chiffres de la dotation qui font polémique ne concernent donc que les 11,5% restants.

Quant à la dotation elle-même, que recouvre-t-elle ? Dans le cas des ESA organisées par la Communauté française, la dotation n’est pas réservée aux dépenses pédagogiques. Elle permet avant tout aux écoles de ce réseau de payer leurs dépenses incompressibles de fonctionnement : eau, gaz, électricité, chauffage, entretien des bâtiments, réparations diverses et personnel ouvrier, etc. Ces dépenses représentent, selon les écoles, de 85 à 100% de la dotation. Le solde, de 0 à 15%, bénéficie de fait aux étudiants et aux études –qu’il s’agisse de matériel pédagogique, de consom- mables, d’équipement informatique, etc. Tous les chiffres nécessaires à établir ce calcul sont publics et c’est sur cette base, objective, qu’une comparaison avec les écoles des autres réseaux devrait avoir lieu –si cette comparaison est à l’ordre du jour. Toute autre comparaison, non analytique, s’avèrerait mensongère.
Reste un dernier point à souligner. Comme l’indiquait Monsieur le Ministre Marcourt en réponse à une question parlementaire à ce sujet le 26 octobre dernier, « (…) le Pacte scolaire (du 29 mai 1959) dispose que les frais de l’instruction donnée dans les établissements ou sections d’établissement d’enseignement organisées par les personnes publiques ou privées, ce qui est le cas de l’enseignement supérieur confessionnel subventionné, sont à charge des pouvoirs organisateurs. » Il est donc normal, et légal, que la Communauté française prenne en charge les frais de l’instruction donnée dans ses écoles, comme il est normal, et légal, que les autres pouvoirs organisateurs assurent également une partie de ses frais, et dotent leurs écoles, sous quelque forme que ce soit. De ces frais-là, de ces dotations-là, aucune estimation n’a jamais été publiquement donnée par les autres pouvoirs organisateurs.

Renouvellement du conseil social

Renouvellement du conseil social

Nous devons procéder à l’élection de quatre membres du conseil social, en même temps que l’élection des nouveaux membres du CGP, en janvier 2011.

Les candidatures devront être déposées au secrétariat ou envoyées sous pli fermé à l’intention du directeur au plus tard le mercredi 19 décembre 2010 avant 16H. Les procurations ainsi que leurs confirmations devront être déposées ou télécopiée au secrétariat ou envoyées sous pli fermé, à l’intention du directeur au plus tard le vendredi 15 janvier 2011 avant 16H.

Laurent Gross

Directeur