Bachelier Son

Accueil

Bachelier professionnalisant I 180 crédits

Construire une carrière sur une vibration de l’air représente bien le paradoxe permanent de l’enseignement du son. Impalpable mais porteur de sens, le son est un art du temps et, de ce fait, est toujours victime de son incapacité à se figer. Le son ne peut s’apprendre que par la relation avec son origine et par l’outil qui le transmet. Il ne prend de valeur que par la connaissance de son objet et par les modifications qu’il subit pour atteindre l’auditeur.

L’enseignement du son à l’INSAS se caractérise d’abord par une approche polyvalente des différents domaines, réunissant tant le son lié à l’image (cinéma et télévision) que le son autonome (musique et radio).

Dans chacun de ces domaines, l’approche se veut culturelle, c’est-à-dire qu’elle se distingue clairement de l’approche instrumentale en favorisant le contenu et non une simple dextérité. Elle nécessite l’acquisition de nombreuses connaissances des domaines artistiques et scientifiques, ramenant sur le même plan la physique et la musique, l’acoustique et l’histoire du cinéma.

L’objectif n’est pas de former des technicien.ne.s immédiatement efficaces ou performant.e.s, mais bien des opérateurs.trices pensant.e.s, capables, à terme, d’assumer le rôle d’interprète entre un créateur et son public, capables de maîtriser non des machines mais bien un processus de transmission du discours.

La méthode repose sur les principes généraux de l’école: répartition équilibrée des cours théoriques et travaux pratiques, du travail en équipe et de la recherche en solitaire. Une part importante est réservée à l’expérimentation, tandis que la compréhension des critères professionnels s’effectue au travers de stages.

PROGRAMME Bachelier Son (180 crédits)

 

Au terme du bachelier RC/R-TV, les étudiant.e.s peuvent également accomplir un master :

© Julie Robert