Exercice Danse 2021 – Bachelier 2 Interprétation Dramatique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Retour en images sur deux exercices dirigés par Nadine Ganase pour la classe de deuxième année du Bachelier Interprétation dramatique – 2021

Exercice sur le rythme
Une chorégraphie sur Les quatre saisons de Vivaldi. Le travail rythmique consiste à maintenir la pulsation, marquer le temps fort, le temps faible et compter la durée. Il s’agit aussi d’habiter les différentes caractéristiques de la musique, sa qualité sauvage, glaçante, pressante.
Exercice d’improvisation et composition
Une chorégraphie sur les relations non verbales avec les autres et le développement du geste personnel à partir d’improvisations sur le thème du désir et la séduction.

L’enfant salamandre de Théo Dégen remporte le Premier Prix de la Cinéfondation 2021

L’enfant salamandre, le Film de Fin d’Etudes de Théo Degen (promo 2020) remporte le Premier Prix de la 24ème édition de la Cinéfondation à Cannes.

À 15 ans, Florian pense pouvoir communiquer avec les morts par l’intermédiaire du feu. Cette obsession en fait la risée de son village, perdu dans la campagne belge. Un jour, à force de s’entendre dire qu’il est un monstre, Florian en devient un.

 
1er assistant Réalisation : Mehdi Pierret
Production : Clément Alibert
Régie générale : Léa Noël Lefebvre
Image et Etalonnage : N’gare Falise
Assistants Image : Jules Pandolfi et Gwenvaël Bigi
Cadre : Léo Duclos-Journet
Machino : Brice Stannus
Electro : Roseanna Jackson Wall
Scripte : Lara El Nemer
Montage Image et Post-production : Laureline Maurer
Etalonnage : Franck Ravel
Son : Armance Durix
Perche : Eliot Ratinaud
Mixage : Théo Jegat
Décors et Accessoires : Gabrielle Azouze
Costumes : Marion Lastennet
Interprétation : Florian Villez et Elsa Blero
 

Félicitations à Théo Dégen et à toute l’équipe du film !  

Découvrez le palmarès complet ici.

Dans l’air

Du 10 au 15 juin dernier, les étudiant.e.s du Master Interprétation Dramatique 2020-2021 ont présenté leur Production de fin d’études, une adaptation de la pièce de Christophe Honoré « Violentes Femmes  », dirigée par Armel Roussel.

Retour en images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’INSAS à Cannes

Cette année encore on compte de nombreux.ses anciens et anciennes diplômé.e.s de l’INSAS à la 74ème édition du Festival de Cannes qui aura lieu du 6 au 17 juillet, et ce dans plusieurs domaines : Réalisation, Direction de la photographie, Scénario, Production, Costumes et Montage.

On peut tout d’abord noter cette présence dans l’équipe du film Les Intranquille de Joachim Lafosse en Sélection officielle :

  • Anton Stettner (promo 2009), Jani Thiltgès (promo 1988) et Vincent canart (1983) à la production
  • Anne-Lise Morin (promo 2015), Chloé Léonil (promo 2019), Lou du Pontavice (promo 2019) et Pablo Guarise (promo 2020) au co-scénario
  • Pascale Vervloet (promo 1987) au Costume
  • Marie-Hélène Dozo (professeure à l’INSAS) au Montage

On retrouve également les diplômé.e.s dans d’autres films et catégories :

En réalisation :

  • Simon Gillard (promo 2015) pour Aya dans la section ACID
  • Laure Portier (promo 2005) pour Soy Libre dans la section ACID

En direction de la photographie :

  • Virginie Surdej (promo 1999) pour Haut et Fort de Nabil Ayouch en Sélection officielle
  • Hicham Alaouie (promo 1997) pour Tout s’est bien passé de François Ozon en Sélection officielle
  • Christophe Beaucarne (promo 1987) pour Serre-moi fort de Mathieu Amalric en Sélection officielle Hors compétition
  • Yves Cape (1984) pour De son vivant d’Emmanuelle Bercot en Sélection officielle Hors compétition

Félicitations aux équipes !