Master Interprétation Dramatique I 60 crédits

Accueil

 

Master Interprétation dramatique I 60 crédits

La formation Interprétation dramatique se déploie sur un bachelier qui ouvre sur un choix de Masters : un Master 60 crédits en Interprétation dramatique, un Master en 120 crédits spécialisé en Jeu audiovisuel.

Le master 60 crédits s’articule principalement autour de 3 axes :

  • Travail Artistique de Fin d‘Etudes (TAFE)

Il offre à l’étudiant.e la possibilité de développer sa recherche sous la direction d’un metteur en scène au sein d‘un dispositif qui associe l’ensemble des dimensions présentes aujourd’hui dans la construction d’un spectacle : scénographie, espace sonore, lumière, costumes, dramaturgie…. Ceux-ci sont pris en charge par les étudiant.e.s du bloc 3 (B3) du Bachelier Théâtre et Techniques de Communication (TTC) encadrés par une équipe d’enseignant.e.s associé.e.s spécialistes de ces disciplines. Ce travail est présenté au public dans un théâtre de la Fédération Wallonie Bruxelles, qui s’associe pour cette occasion avec l’INSAS.

  • Stages

Hors école, dans un milieu professionnel en rapport avec l’objet d’un aspect du cursus, ils permettent à l’étudiant.e d’appréhender des contextes culturels, sociaux et professionnels divers. Ils concourent également à affiner la définition de la singularité de son projet. Dans l’école, il est loisible à l’étudiant.e de participer aux travaux de fin d’études du master TTC – Mise en scène comme aux mises en lecture des travaux des étudiant.e.s du master TTC – Ecriture.

  • Travail Ecrit de Fin d’Etudes (TEFE)

Le TEFE est le rapport écrit dressant le bilan d’un stage se rapportant à la finalité des études. Ce rapport comporte une description objective du contenu du stage, notamment les fonctions et tâches exercées et les conclusions du stagiaire sur l’expérience vécue. L’étudiant.e y fait la démonstration de sa capacité à exprimer de façon claire, structurée et argumentée son point de vue personnel.

Le Master 60 crédits s’appuie sur la prévalence du texte comme base au travail, la place centrale du travail de l’acteur, l’importance de la prise en compte de la construction d’un récit et de sens, la capacité à mettre son énergie créative propre au service d’un projet .

Ces aspects se déploient au travers de dispositifs pédagogiques qui permettent à l’étudiant.e une synthèse des acquis précédents et qui visent à assurer à leur terme la prise en charge autonome de son projet singulier. Ils mettent cependant en œuvre un travail collectif inhérent à l’abord des professions auxquelles l’INSAS prépare. Ces dispositifs se complètent d’une série de séminaires pratiques de jeu qui visent à enrichir la diversité des approches du jeu contemporain et l’acquisition d’une autonomie artistique et technique.

Ce chemin passe notamment par le séminaire « Cartes Blanches » qui leur permet s’ils le souhaitent d’expérimenter le développement d’un projet personnel et de collaborer à la réalisation des projets de leurs condisciples.

 

PROGRAMME Master Interprétation Dramatique (60 crédits)

© Michel Boermans