Edito

Accueil / INSAS

Cinquante ans

Nous avons fêté en 2013 les 50 ans de l’école. Un demi-siècle, un âge particulier, un âge qui allie la jeunesse et la maturité. Maturité, car ce sont 50 ans d’expériences, de recherches, de pratiques pédagogiques et artistiques, de réflexions, de débats qui nous ont permis d’affiner notre approche de l’enseignement du cinéma, de la radio, de la télévision et du théâtre. Ce sont aussi 50 promotions d’étudiants qui ont irrigué et modelé le monde du cinéma, de l’audiovisuel, du théâtre non seulement en Belgique, mais aussi dans le monde. Jeunesse, car nous avons encore le bonheur de pouvoir rencontrer toutes les générations de professeurs, d’étudiants, d’assistants, qui ont fait l’école.

Évoquer les débuts de l’école avec ses fondateurs nous montre combien l’identité de l’école, depuis sa création, est forte et que sa réalité d’aujourd’hui est dans la continuité de celle de ses inventeurs. Je vous invite à lire l’historique de l’école et son projet pédagogique dans les pages qui suivent.

Partenariats

En 2009, l’INSAS, L’ENSAV La Cambre et le Conservatoire Royal de Bruxelles, les trois écoles supérieures artistiques bruxelloises de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont fondé la plateforme ART.es, Grande école des arts à Bruxelles. La plateforme regroupe presque tous les domaines de l’enseignement supérieur artistique : musique, théâtre et arts du spectacle, arts plastiques, visuels et de l’espace, cinéma, radio, télévision. Depuis deux ans, nous développons des collaborations pédagogiques entre les différentes disciplines artistiques qui traversent nos domaines (scénographie, cinéma d’animation, théâtre, prise de son musicale…). ART.es organise également un cycle de conférence autour des thématiques qui traversent la création artistique.

L’école a aussi, au cours de ces dernières années, développé des partenariats en Belgique avec des écoles supérieures artistiques flamandes de Bruxelles (LUCA, RITS…), des opérateurs culturels belges (Le Théâtre National, le théâtre Varia, le théâtre de la Balsamine, le festival Vrak, Bozar, Cinematek, le musée d’Ixelles, la Semaine du Son…) et étrangers (centre Pompidou, Le Fresnoy), ainsi que des programmes d’échanges internationaux d’étudiants (FEMIS de Paris, INIS du Québec, ISIS du Burkina Faso, Beijing Film Academy, la faculté de cinéma de l’Université de Sao Paulo, l’école de cinéma de Lodz, ESAV de Marrakech, l’Académie de Cinéma et de Théâtre de Hanoï…).

Notre expertise pédagogique est sollicitée et aboutit à des collaborations pédagogiques (ESAVM de Marrakech, l’ISAMM de Tunis, l’ISIS de Ouagadougou, l’Académie de Cinéma et de Théâtre de Hanoï, Atelier action de Kinshasa en République démocratique du Congo…)  Enfin l’école est membre du Centre International de liaison des Écoles de Cinéma et de Télévision (CILECT) et du réseau européen d’écoles de théâtre École des Écoles (EdE).

Ces divers partenariats permettent à nos étudiants et à l’école de s’ouvrir à d’autres cultures, à d’autres pratiques, à de nouvelles expériences qui enrichissent les formations que nous organisons. Cette ouverture sur le monde nous la voulons citoyenne. Notre pédagogie, outre  l’apprentissage des outils techniques, des savoirs et savoir-faire, interroge la place de l’artiste dans la société. C’est pour nous un binôme cardinal, indissociable. L’un ne se conçoit pas sans l’autre.

Forts de ces expériences, la direction et le Conseil de gestion pédagogique de l’école travaillent à préserver l’identité de l’école, sa spécificité, sa réputation tout en restant ouverts à la critique, et à l’écoute des pratiques émergentes.

Laurent Gross, Directeur