Quelques Prix du BSFF

No’ï  d’Aline Magrez, film documentaire issu du projet Regards croisés en collaboration avec l’Academy of Theatre and Cinema (SKDA) de Hanoi, a reçu le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles lors de la 20ème édition du Brussels Short Film Festival
Des câbles qui joignent. Quelques visages, des photos, des autels. Puis des machines et des gestes. Un portrait sensitif d’un lieu qui se lie et se relie
.

Les Incapables de Roxanne Gaucherand, film de fin d’études 2016 produit par l’INSAS et l’Atelier de Réalisation a été récompensé avec le Prix du Jury jeune. Gaspard doit se rendre à l’Autre Ville pour reconquérir l’amour d’Agathe. Peu confiant, il demande à sa soeur de l’accompagner en voiture. Constance accepte en échange d’un service…

Le Grand Prix de la Compétition Nationale est quant à lui revenu à Ce qui demeure d’Anne-Lise Morin, ancienne étudiante des options Image et Ecriture de l’INSAS. La photographie du film a été réalisée par Juliette Van Dormael qui a étudié l’Image à l’INSAS. Un premier film sensible, qui emboîte le pas de Pierrot, un jeune garçon qui fête joyeusement ses sept ans avec son père, son frère et sa sœur. Mais sa mère manque, alitée à l’étage de la maison. Pierrot se retrouve confronté à l’incertitude, empêché de la voir par ses proches désespérément silencieux.

« Paul est là » : Premier prix du Jury de la Cinéfondation et Grand Prix du Court en dit long

« Paul est là » a été sélectionné parmi 2600 courts métrages venus du monde entier et a fait partie des 16 films d’écoles qui ont été présentés dans la sélection de la Cinéfondation à l’occasion du 70ème Festival de Cannes. Il a reçu le Premier prix du Jury. Le film vient de remporter également le Grand Prix au Festival Le Court en dit long, du 5 au 10 juin 2017 à Paris. La compétition comptait 30 courts métrages (co)produits en Wallonie et à Bruxelles.

Le film raconte l’histoire d’un retour en arrière, comme un fantôme inopportun qui sonne à la porte. Paul est là, et sa présence agaçante va encore bouleverser le quotidien de Jeanne. De nationalité franco-costaricienne, Valentina Maurel quitte le Costa Rica pour étudier le cinéma en France. Après un bref passage par l’université à Paris, elle s’installe à Bruxelles pour suivre une formation plus technique à la Haute Ecole Libre de Bruxelles (ancienne Inraci) et obtenir ensuite un master en réalisation à l’INSAS.

« Paul est là » est produit par l’Atelier de Réalisation de l’INSAS avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Voir le Palmarès de la Cinéfondation.

Rencontre avec Cédric Gerbehaye, photographe

Dans la poursuite du cycle annuel de rencontres avec des photographes professionnels qui nous a permsi d’accueillir des personnalités telles que Sébastien Van Malleghem, Hugues de Wurstemberger et Lara Gasparotto, une nouvelle conférence a été organisée le jeudi 27 avril 2017 avec le photographe Cédric Gerbehaye.

En savoir plus

Nouvelle brochure – Etudier à l’INSAS, édition 2017

Le samedi 25 mars 2017, l’INSAS organisait sa Journée Portes Ouvertes, occasion pour les visiteurs de rencontrer nos professeurs et étudiants, découvrir des travaux d’étudiants et recevoir des informations sur tous les cursus de l’école, dont le nouveau master Gestion de production Théâtre, qui s’ouvrira en septembre 2017.

 

Pour plus d’information, vous pouvez télécharger la brochure

Etudier à l’INSAS.

 

Lumière naturelle II – cursus Image

Les étudiants d’image réalisent une mise en scène de fiction avec comme contrainte principale de n’utiliser que  la lumière naturelle. L’exercice s’est déroulé sur le site Rabelais de l’INSAS.

Etudiants : Mathilde Blanc, Victoire Bonin, Hugo Brilmaker, Ana Farnoux, Nora Fontaine, Swan Guessoum, Arnaud Guez, Antoine Jörgensen, Léo Malek, Salomé Wikler et Lisa Willame. Exercice sous la direction de Serge Hannecart – Septembre 2016. © Serge Hannecart

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Image imposée II « Blade Runner » – cursus Image

Les étudiants d’image réalisent la transposition cinématographique d’une      séquence ou d’un plan d’un film, en la reproduisant techniquement au      détail près. L’accent est mis sur l’ensemble des éléments qui composent la séquence et leur interdépendance : lumière, source et qualité, provenance, accessoires (rendu des matières, qualités de réflexion), costumes et               maquillage (rendu de la lumière), etc. Cette année, le choix s’est porté sur « Blade Runner ». 

Etudiants : Mathilde Blanc, Victoire Bonin, Hugo Brilmaker, Ana Farnoux, Nora Fontaine, Swan Guessoum, Arnaud Guez, Antoine Jörgensen, Léo Malek, Salomé Wikler et Lisa Willame. Exercice sous la direction de Serge Hannecart, avec l’aide précieuse d’Hélène Kufferath du Centre Scénographie – Octobre 2016. © Serge Hannecart

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le patin: meilleur réalisation au FIFB

Le film de fin d’études « Le Patin » de Faustine Crespy, a reçu le Prix de la meilleure réalisation au sein de la compétition Ciné Jeune du Festival International du Film de Bruxelles (FIFB) qui s’est déroulé du 11 au 25 novembre 2016. Le court métrage est une fiction qui raconte l’histoire de Frédéric, un jeune homme timide qui multiplie les petits boulots pour gagner sa vie. Il travaille à l’accueil d’un hôtel de gare en alternance avec Mario, un séducteur à la recherche de la femme idéale. Quand Mario lui fait le récit de sa rencontre avec une cliente mystérieuse de l’hôtel, Frédéric décide de la conquérir également.

unspecified-5

NOÏ primé au Kurzfilmtage

Le Regard croisé « NOÏ » d’Aline Magrez a remporté le « Prix d’encouragement » au sein de la compétition internationale et Suisse au Internationale Kurzfilmtage Winterthur, le festival du court métrage en Suisse. Le Prix d’encouragement a pour but de reconnaître et mettre en valeur une voix nouvelle et innovante du cinéma mondial.

Déclaration du jury: la lauréate de cette année se situe littéralement «du mauvais côté des rails», un travail dont la structure a été construite avec intelligence et dont les rythmes modulés naviguent entre des mondes privés et publics avec sensibilité et tact visuel. Nous sommes fiers de saluer ce résultat plus que probant d’Aline Magrez avec son premier film «NO’Ï».

15069058_10155565916773916_1782865993194669327_o

Atelier INSAS à la SKDA: introduction à la production et à l’écriture de scénario

L’INSAS, en collaboration avec la SKDA de Hanoï, a organisé fin septembre 2016 un atelier d’introduction à la production audiovisuelle et à l’écriture de scénario pour les étudiants de la SKDA.

L’objectif de l’atelier, animé par Hanne Phlypo professeur de l’INSAS, était d’aborder les notions de production et d’écriture, de faire une introduction sur la connaissance du marché international et d’apprendre ainsi aux étudiants à élaborer un dossier de production pour financer leur projet de film après l’école. Comme exercice pratique, les étudiants vietnamiens ont chois de mener un projet audiovisuel par équipe de deux ou trois, l’un d’eux prenant le rôle du producteur, l’autre celui du réalisateur. Chaque groupe a finalement proposé un film en utilisant toutes les notions apprises (titre, keyvisual, tagline, logline, synopsis,etc.).

Cet atelier a soulevé des questions sur le rôle des différents types de producteurs et leurs fonctions, sur la constitution d’un dossier de production et son montage financier.

 

Page 2 sur 3512351015Dernière page »