Rien ne sera jamais plus comme avant. Sinon, le café est prêt.

Comment faire résonner le classique qu’est devenu La Cerisaie avec les moyens du théâtre contemporain ? Anne Thuot et les 15 étudiants comédiens de cette promotion nous proposent leur rencontre entre ce drame, valeur sûre du répertoire, et une recherche de plateau qui porte sur la notion de représentation elle-même. En adoptant une méthode expérimentale basée essentiellement sur l’improvisation : le groupe cherche son propre système de jeu, par le concret des actions et dans une esthétique post-dramatique. Une Lioubov déclinée en trois corps simultanés, un Lopakhine à deux têtes, un décor mobile qui se construit et se déconstruit au gré des fantasmes et projections des personnages, la matière sonore et lumière comme véritables objets vivants.

Une tentative de décaler les codes et les conventions pré-établies. D’après la Cerisaie d’Anton Tchékhov.
Production de fin d’études des étudiants du Master 1 Interprétation dramatique de l’INSAS, en collaboration avec les étudiants du BA3 Réalisation Théâtre et des BA3 Scénographie de La Cambre – Arts visuels.

À l’INSAS Au Théâtre de Liège

« En août » de Jenna Hasse sélectionné à la Quinzaine

Logo_Quinzaine_des_réalisateursJenna Hasse, étudiante en Interprétation dramatique, a réalisé « En août », une auto-production tournée en Suisse avec très peu de moyens. Le film a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2014. « Margaux, six ans, se réveille tôt en ce matin d’août. Elle s’approche de la fenêtre et voit son père ranger des objets et des cartons dans la voiture… Sa mère dort encore. Cette matinée d’été s’annonce particulière pour la petite fille qui s’apprête à vivre un moment important de sa vie ».

En savoir plus

Atelier Documentaire à la SKDA de Hanoi

En mars et avril 2014 s’est déroulé à Hanoï au Vietnam, dans le cadre d’un projet de collaboration pédagogique soutenu par WBI entre l’INSAS et le SKDA (Académie du cinéma et du théâtre d’HanoÏ), un atelier documentaire, sous la direction de Rob Rombout, Thomas Gastinel et Rogier van Eck. Un séminaire préalable avait invité les étudiants à aller à la rencontre de leur ville. L’atelier devait consister en la réalisation de 13 portraits d’habitants.

Un second séminaire les a introduit aux différentes figures du documentaire via exemples et analyses. Les personnages choisis ensuite par les étudiants allaient du libraire-bibliophile à l’ancien photographe de guerre, du chauffeur de moto-taxi au jeune architecte, du ramasseur d’ordures au petit commerçant et au ferrailleur, etc. Chaque personnage devait révéler un aspect de la réalité de Hanoi. Au final, chacun de ces films – de 4 à 8 minutes – a constitué une archive contemporaine de la ville, un état des choses, un état des lieux.

En savoir plus

Les oiseaux dans l’usine

Il y a trois générations. Il y a le travail comme fil conducteur. Il y a ma famille: mon grand-père , ma grand-mère et ma mère. Il y a Eran l’ouvrier et poète. Il y a d’un côté les ruines du passé et de l’autre la présente claustrophobie d’une usine. Il y a une rencontre. Un hommage. Des histoires. Une histoire. La leur. La mienne. La nôtre. »

Réalisé par Lisa Sallustio.

L’exercice « Documentaire radiophonique » propose aux étudiants de seconde année théâtre de questionner leur rapport au réel en situation de captation. Cette réflexion entre l’être et le lieu considère le langage sonore comme médium de communication.

Conférence de Sébastien Van Malleghem

Sébastien Van Malleghem est venu à l’INSAS projeter ses images et parler de son travail le jeudi 15 mai. Photographe free-lance âgé de 28 ans, basé à Bruxelles, il a suivi pendant quatre ans les équipes de police dans leur travail quotidien, il s’est rendu en Libye pour documenter l’après Kadhafi en 2012, et il travaille actuellement sur un reportage au long-cours sur les prisons belges. Il est publié dans de nombreux magazines, a exposé dans le monde entier. Sa première monographie « Police » est sortie chez Yellow Now en 2013.

En savoir plus

Page 1 sur 11